Sainte chapelle paris

Pages: 14 (3420 mots) Publié le: 4 mars 2013
C’est le roi Louis IX qui fait construire la Sainte-Chapelle, communiquant avec son palais de la Cité à Paris, afin d’accueillir et de conserver les reliques de la Passion du Christ, comme la couronne d’épine acheté en 1239 ou encore un morceau de la Vrai Croix. La Sainte-Chapelle est consacré en avril 1248. Elle est constituée de deux niveaux, la chapelle basse (fig.1) servait au culteparoissial et la chapelle haute (fig.2) conservait les reliques. Cette dernière, présentant une nef à vaisseau unique, était directement reliée au Palais du roi par une galerie ouverte. Les fonctions de reliquaire, de chapelle privée et d’église paroissiale montrent l’importance de la Sainte-Chapelle lors du règne de Saint Louis, désirant affirmer la place dominante de Paris et du royaume de France enEurope, ce qui est transposé de par la somptuosité de l’architecture, des cycles de verrières et de la sculpture.
Les statues des 12 apôtres se situent à l’origine dans la chapelle haute, au niveau des colonnes des retombées de la voute sur croisée d’ogives. Ces sculptures sont attribuées à 3 ateliers différents par les chercheurs, d’après l’étude stylistique, que nous verrons plus tard. Ce sontdes rondes bosses en calcaire lutécien, qui est une roche calcaire que l’on trouve dans la région parisienne. Les chercheurs supposent que les statues étaient achevées lors de la consécration de la chapelle, c'est-à-dire en 1248, car Saint Louis n’aurait certainement pas fait consacrer la chapelle inachevée. Actuellement 6 apôtres d’origine, dont quelques parties furent restaurées, se trouvent enplace dans la Sainte-Chapelle, les 6 autres sont des copies du XIXe siècle, dont les originaux sont conservés au musée de Cluny à partir de 1851, dû au mauvais état de conservation.
J’étudierai dans un premier temps l’histoire et la chronologie de l’œuvre qui a aboutis à l’état actuel des statues des apôtres. Puis j’expliquerai le sujet et l’iconographie de l’œuvre et enfin j’analyserai le styleafin de permettre une remise en contexte de ces sculptures dans son époque.

1°/ Histoire et chronologie de l’œuvre
Jusqu’à la révolution française, les douze apôtres étaient visibles sur les piliers de l’église supérieure de la Sainte-Chapelle depuis sa consécration en 1248. D’après A. Weber, et communément accepté par l’ensemble des chercheurs, les statues ont connu, depuis larévolution, de multiples dommage et restaurations. Tout d’abord, en 1793, on brisa les attributs et les croix de consécration de la plupart d’entres elles. En 1797, la Sainte-Chapelle fut transformée en dépôt d’archives. Les statues furent alors déposées de leur socle, deux d’entres elles se brisèrent lors de cette dépose et furent donc enterrées directement sous le pavement. Les dix restantes ont ététransférées au Musée des Monuments Français, qui se trouvait dans le couvent des Petits-Augustins. Six de ces sculptures furent exposées dans la salle du XIVe siècle et les quatre autres furent probablement placées en réserve, comme le souligne Francis Salet. Lors de la fermeture du musée en 1816, les statues furent réparties dans différents endroits, seulement une a été conservée au couvent desPetits-Augustins. Quatre statues furent transportées à l’église de Saint-Denis, une à l’église de Créteil et les quatre dernières furent transférées à la communauté du Calvaire du Mont-Valérien, qui les plaça à l’entrée des deux chapelles consacrées aux dernières statues du chemin de Croix. Durant la révolution de 1830, les émeutiers brisèrent les têtes et les pieds de ces quatre statues et ilsenterrèrent les torses.
En 1841, Félix Duban commença à rassembler les statues dispersées sur le chantier de restauration de la Sainte-Chapelle. C’est celle conservé au couvent des Petits-Augustins, devenu alors l’école des Beaux-arts, qui rejoignit tout d’abord le chantier de restauration, puis celle qui se situait à l’église de Créteil. En septembre 1842, Duban découvrit les deux fragments...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse sainte-chapelle de paris
  • Sainte chapelle
  • La sainte chapelle: art et politique
  • Test sainte chapelle
  • Chapelle saint zenon
  • Louis ix et sainte chapelle
  • Les vitraux de la sainte chapelle
  • Sainte chapelle de vincennes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !