Same-sex and cross-sex siblings: activity choices, roles, behavior, and gender stereotypes

996 mots 4 pages
Stoneman, Z., Brody, G.H., & Mackinnon, C.E. (1986) Same-Sex and Cross-Sex Siblings: Activity Choices,Roles, Behavior, and Gender Stereotypes. Sex Roles, 15, (9-10), 495-511.

Depuis quelques années, les chercheurs s’intéressent à l’impact de la fratrie sur le développement des enfants. En effet, il est évident que les frères et les sœurs s’influencent mutuellement et d’une autre façon que l’influence exercée par les parents ou les pairs.

Une 1ere étude a été d’examiner les activités pratiquées à la maison dans les fratries mixtes et les fratries simples (les fratries mixtes sont composés d’un frère et d’une sœur alors que les fratries simples sont composées soit de deux frères soit de deux sœurs).

Une 2eme étude a étudié l’influence du « rang » sur les comportements des membres d’une fratrie. Plus particulièrement l’influence de l’ainé exercé sur le cadet.

Une 3eme étude, dirigé par Bim a montré que les fratries simples ont des activités stéréotypées alors que les fratries mixtes sont ouverts à toutes sortes d’activités.

Le but de cet article est :
- D’étudier les activités des fratries lorsque les membres jouent ensemble à la maison.
- D’observer le rôle et les comportements qui caractérisent les interactions à la maison entre les membres de la fratrie
- Fournir des informations concernant le sexe dans les fratries.

Méthode :

Population : 40 dyades de deux enfants entre 2 et 3 ans d’écart. Les enfants sont d’origine caucasienne et issue de la classe moyenne. Les enfants adoptés, avec un seul parent ou de famille recomposée ont été exclus.
Les familles ont été contactées par téléphone, 90% ont répondues favorablement.

L’étude se déroule en 3 parties :
- L’observation de l’enfant chez lui. L’enfant doit jouer comme il le fait d’habitude pendant 50 min (seulement 40 min sont retenus on enlève les 10 premières minutes ou l’on considère que l’enfant doit s’habituer à l’observateur). On dit aux enfants que l’observateur veut savoir ce que

en relation

  • Document
    110218 mots | 441 pages
  • Coping
    105488 mots | 422 pages
  • La psychologie des chiens
    64399 mots | 258 pages
  • Phedre par jean racine
    112368 mots | 450 pages
  • Ldp Meeting Point Tle
    195285 mots | 782 pages