sans titre

Pages: 6 (1413 mots) Publié le: 18 janvier 2015
3. L’antibiothérapie dans le traitement des infections respiratoires
3.1. Les infections respiratoires
L’air inhalé, étant porteur d’agents pathogènes, peut être à l’origine d’infections des voies respiratoires dont
les signes cliniques sont différents selon la localisation de l’infection (fig.7 p.46) :
- rhinorrhée séromuqueuse ou mucopurulente pour une rhinite
- obstruction nasale, fièvreet toux pour une rhinopharyngite
- douleur à la déglutition et perte de la voix pour une laryngite
- dyspnée, toux avec expectorations, douleurs thoraciques et asthénie pour une bronchite ou une
pneumopathie.
Une angine se localise au niveau du pharynx et une trachéite, au niveau de la trachée.
Généralement bénignes, les infections respiratoires guérissent en quelques jours maisl’administration de
certains médicaments peut soulager les symptômes. C’est le cas :
- des antalgiques, médicaments utilisés contre la douleur,
- des antipyrétiques, médicaments utilisés pour faire baisser la fièvre,
- des fluidifiants qui rendent le mucus plus fluide (plus « liquide ») et donc plus facile à expectorer par
exemple chez un individu qui présente un cas d’une bronchite, avec toux etexpectorations,
- des vasoconstricteurs diminuant l’écoulement nasal,
- des anti-inflammatoires,
- des antibiotiques, uniquement si l’infection est d’origine bactérienne.

3.2. L’antibiothérapie dans les infections respiratoires
Un antibiotique est une substance capable d’inhiber le développement des bactéries (= bactériostatique) ou de
détruire les bactéries (= bactéricides).
Cette substancepeut être soit naturelle élaborée par un micro-organisme, soit un analogue de synthèse.
Les antibiotiques présentent différents modes d’action au niveau des bactéries : il peut intervenir au niveau de
l’ADN bactérien, des ribosomes, de la membrane ou de la paroi… (fig.8 p.46)
L’administration d’antibiotiques constitue une antibiothérapie.
D’après l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité duMédicament et des Produits de Santé) « la prescription d’un
antibiotique ne doit pas être initié sur des symptômes mais après un diagnostic précis, l’antibiothérapie doit
être réservée aux seules situations cliniques où son efficacité a été de montrée » : les antibiotiques sont
spécifiques des infections bactériennes et n’ont aucune action sur les virus. Ils doivent donc être prescrits
uniquementlorsque l’infection respiratoire est d’origine bactérienne. Cependant, dans 80% des cas, les
infections sont d’origine virale.
L’antibiothérapie est pratiquée lors de certaines angines bactériennes à streptocoques pour prévenir de
complications graves : rhumatisme articulaire aigu, atteinte des reins.
Lors d’une infection virale, la prescription d’antibiotiques permet de limiter les risques desurinfections chez
des personnes à risques. C’est le cas chez l’enfant où les rhinopharyngites peuvent se compliquer en otite ou
chez l’adulte où les rhinopharyngites peuvent se compliquer en sinusite.

3.3. Les phénomènes de résistance aux antibiotiques
Certaines bactéries présentent une résistance naturelle aux antibiotiques, par exemple la paroi des colibacilles
est résistante à lapénicilline G ou M. D’autres présentent une résistance acquise par mutation génétique : les
bactéries se sont progressivement adaptée à survivre à certains antibiotiques en devenant imperméables à ces
antibiotiques ou en produisant des enzymes capables de les inactiver.
La résistance aux antibiotiques est un problème majeur de santé publique : le plan national d’alerte sur les
antibiotiques 2011-2016fait suite à deux précédents plans nationaux qui : « visaient à maîtriser et à
rationaliser la prescription des antibiotiques ». La France fait toujours partie des pays européens les plus
consommateurs d’antibiotiques, ce plan alerte donc sur « une menace de santé publique majeure due au
nombre croissant de situations d’impasse thérapeutique contre des infections bactériennes du fait du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sans Titre
  • Pas de titre
  • Titre
  • TITRE
  • titre
  • titre
  • Titre
  • Titre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !