Savoir et connaissance

Pages: 16 (3986 mots) Publié le: 23 mai 2013
SAVOIR
ET
CONNAISSANCE

















« Tous les hommes désirent naturellement savoir » disait Aristote dans son ouvrage Métaphysique, l’Homme est donc par nature un être qui cherche à comprendre le monde dans lequel il vit car c’est bien cela savoir ou connaître. Il s’agit dans les deux cas d’unecuriosité, d’une soif de culture mais qui n’ont sans doute pas le même dessein et ne s’acquiert pas de la même manière. L’une des tâches propres de la philosophie consiste à établir des distinctions conceptuelles précises là où l’habitude jette des confusions. La philosophie ne pense pas que deux termes différents puissent être réellement synonymes : deux mots différents ne coïncident jamaistotalement. L’usage confond connaître et savoir. Avec raison semble-t-il, en effet on peut savoir quelle est la capitale d’un pays sans pour autant connaître cette capitale toute entière. Plusieurs distinctions sont donc possibles, et engagent des problèmes. Pour comprendre le monde, l’homme cherche avant tout la Vérité, des bases solides et indiscutables, démontrables de façon absolue. Cette quête ne sefait pas sans peine, et parce que Savoir et Connaissance ne sont pas si synonymes qu’ils le paraissent, nous devons nous demander ce qu’ils nous apportent dans cette investigation. En quoi nous rapprochent ils de la Vérité ? Est-ce dans le Savoir ou dans la Connaissance que nous pourrions arriver au but de cette quête ? Pour répondre à ces questions nous verrons dans un premier temps que le butcommun de la Connaissance et du Savoir est d’atteindre cette fameuse vérité mais que la différence se fait dans la manière de l’atteindre, puis dans un deuxième temps nous verrons que ces concepts dans leur approche de la vérité, sont totalement opposés car ils n’agissent pas dans le même horizon de l’Homme, ils jonglent entre la vie et le monde. Tout ceci nous amènera à voir dans un dernier temps quec’est la Connaissance qui prime sur le Savoir car c’est en elle que l’Homme s’accomplit et s’épanouie.


* *

*

Autour de Savoir et Connaissance, gravitent toute une série de contradictions, de définitions. Il est bien difficile de se mettre d’accord. Avons-nous d’abord un Savoir puis des connaissances ? Avons-nous plutôt des connaissances qui forment un Savoir ? Peutêtre devrions nous avant d’opposer ces deux concepts, les regrouper au sein d’un même objectif de l’Homme, la recherche de la Vérité et la Réalité.


Dans tout ce que l’Homme entreprend, il y cette recherche d’atteindre quelque chose de sure qui sera une base pour sa vie. Savoir et Connaissance sont de deux formes d’accumulation de choses qui s’inscrivent dans la pensée du sujet. Ce sontdes repères. Quelque soit l’utilisation que l’on fait de cette pensée, l’Homme cherche la Vérité pour comprendre de façon rationnelle, pour maîtriser. La Vérité concerne l’ordre du discours, et il faut en cela la distinguer de la réalité. Elle se définit traditionnellement comme l’adéquation entre le réel et le discours. C’est la qualité d’une proposition en accord avec son objet. La Vérité est dudomaine du jugement, la Réalité de celui de l’objet. En ce qui concerne l’ordre des réalités humaines, vouloir la vérité, c’est éviter les contradictions, les trahisons, les tromperies, les bassesses, les actes immoraux qui font de l’homme « un loup pour l’homme ». La morale, telle que Kant la définit, se fonde sur un « impératif catégorique » : ne jamais mentir, ni à soi-même, ni à autrui lorsquel’on se demande si tel commandement est bon, c'est-à-dire applicable à tous les hommes. L’ignorance et la méconnaissance impliquent une certaine peur, comment vivre si l’on se base sur des doutes ? L’Homme s’oppose à sa nature quand il ne cherche pas la vérité ou quand il l’a tait : « Un homme qui ne croit pas lui-même à ce qu’il dit à un autre […] a encore moins de valeur que s’il état une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le savoir et la connaissance
  • la connaissance
  • Cours numérisation, savoirs et connaissances
  • Savoir connaissance tradition
  • Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?
  • La connaissance du réel se limie-elle au savoir scientifique
  • Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?
  • Notre connaissance du reel se limite t elle au savoir scientifique ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !