Sculpture grecque et représentation

Pages: 7 (1722 mots) Publié le: 12 mai 2014

SCULPTURE GRECQUE ET REPRÉSENTATION

SUPPORT : FRONTON EST DU PARTHÉNON


PARTIE 1

- Place de la sculpture dans l'art grec = c'est l'art grec par excellence

- Pour nous, elle est une preuve très manifeste des âges de la Grèce, et une fonction testimoniale civilisationnelle certaine : elle nous permet de même de suivre l'évolution de l'esthétique et du goût durant toutes lesphases de la civilisation : car, bien que ce ne soit pas le seul art pratiqué (danse, musique, peinture …), c'est lui qui a perduré à travers les siècles grâce à ses matériaux.

- Avec l'architecture c'est le seul art qui soit en trois dimensions : en effet le fronton présentait des statues manifestes du classicisme parthénonien qui sont en ronde-bosse, (c'est à dire qu 'elles n'étaient tenues quepar un socle, et se détachaient d'un fond – ≠ des reliefs) en cela de fait c'est un art purement manuel avec un rapport au toucher et à la matière certain : cela en fait le plus primitif des arts, car il représente et met en scène des formes vivantes, des corps le plus souvent, mais qui ne sont destinées qu'à être vues (il ne faut pas oublier qu'elles étaient polychromées, et avaient une fonctionprincipalement ornementale, puisqu'elles sont adjointes à une structure architecturale)

- glissement parce qu'elles sont dès lors sacralisées, de par leur caractère sacré et honorifique mais aussi par leur position en hauteur : ces facteurs n'autorisent pas la familiarité et le contact que l'on aurait pu supposer lors de leur confection : il faut alors admettre une mise à distance, et c'estcette mise à distance qui permet de faire glisser les statues d'une réalisation artistique et matérielle à un statut sacré et intouchable.

- Caractère sacré et honorifique : il faut noter que ces statues se disaient en grec « agalma » qui voulait dire « qui fait plaisir aux dieux », et, si elles étaient une manifestation du savoir et du savoir-faire grec, elles en sont d'autant plusmajoritairement des offrandes consacrées aux dieux : on peut donc de nos jours les considérer comme une manifestation de la piété grecque (dans le cas présent, le fronton est dédié à la déesse Athéna).

- Ce qu'il faut souligner c'est l'anthropomorphisme notable, que l'on peut associer à une volonté de réalisme,

- d'une part en voulant préciser de plus en plus les mythes en personnifiant les dieux, leurdonnant une figure, une physionomie etc... Ici, l'anthropomorphisme consiste principalement dans un culte paganiste calqué sur les mœurs des Grecs (fonctions, hiérarchie, attitudes …), c'est pourquoi on attache à toutes ces statues une fonction votive (et non seulement ornementale), et c'est aussi pourquoi on peut de nos jours se baser sur toutes ces statues pour avoir une preuve de lacivilisation de la Grèce classique (à savoir de plus que l'on a pu s'y retrouver et largement s'en inspirer – cf Britich press) – on disait que Phidias était le seul à connaître l'image des dieux et qu'il la révélait aux hommes par ses sculptures.

- d'autre part en une technique très travaillée et détaillée, voire maniérée, qui s'appuie sur une composition et des proportions parfaites, qui peuventrelever de l'idéalisme : les proportions sont plus idéalisées qu'autre chose (comme le dit Platon dans la Caverne, l'oeuvre d'art naît d'une eidos, puis d'une imitation, non de l'individualisation des figures)

- et en dernier lieu dans la scénographie, dont je vais vous parler dans un deuxième temps.

- enfin on peut penser que le réalisme du Parthénon est plus qu'une représentation du Vesiècle, de l'anthropomorphisme des dieux et d'une société atemporelle : il permet d'englober une vision universelle de la société idéale.


- Statues prennent forme en marbre : matériau moins cher que le bronze, et le transport qui consistait à le sortir des carrières (une quinzaine de km du chantier) jusqu'au lieu de finition représentait un tiers du coût total de l'oeuvre.

- les instruments...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La sculpture grecque
  • Sculpture grecque
  • Sculpture
  • la sculpture
  • Sculpture
  • Grecque
  • l'architecture et la sculpture
  • Analyser une sculpture

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !