Selon skinner, « tout apprentissage est conditionnement ».qu’en pensez-vous ?

1239 mots 5 pages
Introduction :
En psychologie on parle de conditionnement lorsqu’il y a une mise en place d’un comportement provoqué par un stimulus artificiel. Pour les béhavioristes dont fait partie Skinner, le conditionnement permet d’expliquer certains phénomènes tels que l’apprentissage. Il est donc au cœur des techniques de la science du comportement. Aujourd’hui peut-on vraiment être en mesure d’affirmer que tout apprentissage est conditionnement ? Tout d’abord il s’agit de s’intéresser aux idées des béhavioristes sur l’apprentissage par conditionnement. Par la suite nous aborderons les idées des mouvements qui ont critiqué les idées principales de Skinner et du béhaviorisme. Enfin nous serons amené à nuancer cette interprétation en revenant sur un aspect plus général de notre sujet.

Premiere partie :
La théorie de Skinner concernant l’apprentissage par conditionnement repose sur trois principes clés :
Le premier principe consiste à affirmer que nous apprenons dans l’action, en effet une action répétée forme des habiletés et des habitudes. La pratique et l’exercice doivent donc faire partie intégrante de tout programme de formation. Le second principe est basé sur le fait que nous apprenons de l’expérience. En effet le simple contact avec l’environnement n’assure pas l’apprentissage mais chacun doit réinventer pour lui-même l’ensemble des connaissances. De ce fait, un professeur peut souligner l’existence de tel ou tel phénomène, diriger l’attention, poser des problèmes et même faire des démonstrations, cependant rien de remplacera l’expérience que fera ou vivra lui-même l’étudiant en rapport avec telle ou telle connaissance. Enfin le troisième principe repose sur le fait que nous apprenons par essais et erreurs. Assurément les conséquences de nos actions sont autant de récompenses ou de punitions, selon que l’action est réussie ou pas. Skinner affirmait donc qu’un apprentissage est toujours possible, à la condition d’user du dosage adéquat de renforcement. La

en relation

  • le behaviorisme
    25590 mots | 103 pages
  • Piaget
    8601 mots | 35 pages
  • lexique modele entretien d'explicitation
    14809 mots | 60 pages
  • La pédagogie
    11974 mots | 48 pages
  • Autisme
    16024 mots | 65 pages
  • psychologie
    24879 mots | 100 pages
  • Iufm Pe1 Formation Generale
    41069 mots | 165 pages
  • la perception du temps
    16369 mots | 66 pages
  • Lettre de sage
    39511 mots | 159 pages
  • Philo crpe
    52246 mots | 209 pages