senghor A New York commentaire

Pages: 45 (11096 mots) Publié le: 30 octobre 2014
ANNEXE 4

Sensibilisation au développement durable
Académie de Nancy Metz
Lycée Bichat, 4, avenue du docteur Paul Kahn 54300 Lunéville

Le développement durable et le programme de lettres
SEQUENCE n°3 : Dans les rues de la ville moderne…
Programme de Lettres
Dans le cadre du projet de Première ES : sensibilisation au développement durable, j’ai proposé aux
élèves une séquence sur laVille en poésie.
Cette séquence permettait de traiter l’objet d’étude « poésie » mais offrait également la possibilité de
travailler sur la perception de la ville moderne de certains poètes du XIXème et du XXème siècle. La
ville paraissait se modifier considérablement avec la révolution industrielle et les techniques modernes
et elle offrait déjà une image polluée, grise, quasiment monstrueuse.Les élèves ont pu ainsi étudier
l’évolution du paysage urbain à travers les regards aiguisés de poètes aux sensibilités diverses :
Rimbaud, en poète visionnaire, Verhaeren, cynique et sans illusions, Apollinaire, en chantre de la
modernité et Senghor interrogeant modernité et négritude. La séquence a amené un questionnement sur
l’homme, son besoin de construire un monde urbain, en collectivitémais aussi hiérarchisé qui omet sa
liberté individuelle.
Seul bémol à ce projet, la complexité de certains poèmes a empêché la compréhension approfondie et
les impressions de première lecture de quelques élèves.
Objet d’étude : La poésie (groupement de textes)
Perspectives : Genres et registres
Histoire littéraire et culturelle
Problématique : Comment la poésie urbaine peut-elle représenterun espace de la modernité ?
Extraits : (les textes en gras sont inscrits sur la liste de bac)
-

« Villes II» d’Arthur Rimbaud (Illuminations, 1875)
« La ville » de Emile Verhaeren (Les campagnes hallucinées, 1883)
« Zone » de Guillaume Apollinaire (Alcools, 1912)
« New-York » de Léopold Sedar Senghor (Ethiopiques, 1956)

Etudes complémentaires :
-

Biographies de Rimbaud,Apollinaire, Senghor
Différents extraits de poèmes sur la ville
Lecture de « Villes I » et de « Ville » de Rimbaud (comparaison avec « Villes II »)
Analyse comparée des textes de Sartre (« New-York, ville coloniale »), d’Albert Camus
(« Pluies de New-York »), de dessins de Tardi illustrant Céline avec le poème de Senghor.

_________________________
54LunevilleLBichat1ann42005

PASI Nancy-Metz

1/ Synthèse (étude d’ensemble) :
-

Paysage urbain et modernité.

Evaluations :
-

Ecriture d’invention.

Villes II
L'acropole officielle outre les conceptions de la barbarie moderne les plus colossales. Impossible
d'exprimer le jour mat produit par le ciel immuablement gris, l'éclat impérial des bâtisses, et la
neige éternelle du sol. On a reproduit dans un goût d'énormité singuliertoutes les merveilles
classiques de l'architecture. J'assiste à des expositions de peinture dans les locaux vingt fois plus
vastes qu'Hampton Court. Quelle peinture ! Un Nabuchodonosor norvégien a fait construire les
escaliers des ministères ; les subalternes que j'ai pu voir sont déjà plus fiers que des Brahmans et
j'ai tremblé à l'aspect de colosses des gardiens et officiers deconstructions. Par le groupement
des bâtiments en squares, cours et terrasses fermées, on a évincé les clochers. Les parcs
représentent la nature primitive travaillée par un art superbe. Le haut quartier a des parties
inexplicables : un bras de mer, sans bateaux, roule sa nappe de grésil bleu entre des quais
chargés de candélabres géants. Un pont court conduit à une poterne immédiatement sous le dôme
dela Sainte-Chapelle. Ce dôme est une armature d'acier artistique de quinze mille pieds de
diamètre environ.
Sur quelques points des passerelles de cuivre, des plates-formes, des escaliers qui contournent les
halles et les piliers, j'ai cru pouvoir juger la profondeur de la ville ! C'est le prodige dont je n'ai pu
me rendre compte : quels sont les niveaux des autres quartiers sur ou sous...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • À new york senghor
  • A new york senghor
  • A new york- Senghor
  • Poésie de senghor : a new york
  • A New York de Leopold Sedar Senghor
  • a new york de sidibe
  • A new york
  • Voyage a new york

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !