ses seconde

278 mots 2 pages
Aujourd’hui, les ménages consomment trois fois plus qu’en 1960. Mais leur consommation est sensible à la fois à la variation de leur revenu et à celle des prix. L’élasticité-revenu de la demande mesure cette sensibilité de la demande au revenu. Elle varie selon les biens à acheter. L’élasticité-prix de la demande mesure cette sensibilité de la demande aux prix. Elle varie elle aussi en fonction des biens à acheter.
● Les ménages français ont un taux d’épargne qui oscille entre 15 et 17 % de leur revenu disponible. L’épargne est soit volontaire, soit forcée (impôts), soit collective (cotisations retraites). Elle a trois motivations principales : se prémunir contre les difficultés potentielles, disposer de liquidités, se constituer un patrimoine. Son niveau varie selon l’âge (cycle de vie).

11)
L'élasticité-revenu mesure le degré de réaction de la demande d'un bien à la variation du revenu. Ainsi, quand le revenu d'un consommateur augmente, sa demande de biens inférieurs (de première nécessité) diminue car il les remplace par des biens de meilleure qualité (biens normaux, dits aussi biens nécessaires). On parle alors d'élasticité-revenu négative. Quand la consommation de biens supérieurs (ou biens de luxe : culture et loisirs, par exemple) croît plus vite que l'augmentation du revenu, on dit que l'élasticité-revenu est positive.
Par principe, un bien normal est un bien dont l’élasticité-revenu est supérieure à 0 comme par exemple les logements, alors qu’un bien inférieur a une élasticité-revenu est inférieure à 0 comme la pomme de terre, et un bien supérieur a une élasticité-revenu supérieure à 1 comme la santé.

12)
Les dépenses qualifiées de « luxe » par
Engel sont constituées de biens supérieurs. (élasticité supérieure à 1)

en relation

  • seconde
    830 mots | 4 pages
  • Second
    288 mots | 2 pages
  • Seconde
    888 mots | 4 pages
  • seconde
    7293 mots | 30 pages
  • SES SECONDE
    409 mots | 2 pages
  • La seconde
    682 mots | 3 pages
  • Second
    811 mots | 4 pages
  • Seconde
    1103 mots | 5 pages
  • Seconde
    280 mots | 2 pages
  • Seconde
    290 mots | 2 pages