Sexe et gourmandise dans les romans libertins du xviii° siècle

Pages: 17 (4035 mots) Publié le: 25 février 2011
Villacanas Gwendoline M1 Lettres

Les libertins à table :

Gourmandise et sexualité dans les romans libertins du XVIII° siècle

Souper au Palais Royal avec le Régent

Séminaire de Mme Chamayou
« Littératures et gourmandises »

Jean Giono a écrit « La vie de l'homme est une chasse au bonheur. Parmi ces bonheurs,l'exercice de la gourmandise est un des plus importants.” Mais qu’est ce qu’on entend par gourmandise ? Si l’on considère que la gourmandise n’est pas seulement l’acte de manger et de s’en délecter mais aussi l’art de prendre du plaisir en toute chose on peut constater que les libertins en rapprochant les plaisirs de la chère et de la chair ont recherché le bonheur tout au long de leur vie. De plus, àtravers quelques définitions de termes liés à la luxure selon Furetière, nous pouvons voir qu’ils ont plusieurs connotations permettant de relier plaisir de bouche et plaisir sexuel. Nous pouvons prendre l’exemple du terme « débauche » que Furetière définit en ces termes : «DEBAUCHE, subst. Fém. Habitude vicieuse, abandonnement au vin, aux femmes, au jeu et autres vice » et plus loin « débauche seprend quelquefois en bonne part d’une petite réjouissance qui se fait entre honnête gens, d’un repas, d’une promenade, d’une partie de divertissement ». Il en est de même du terme « volupté » qui associe la sensualité des mets et des gestes. En outre, c’est à cette époque que la gourmandise et la sexualité font leur entrée dans la littérature. A travers ceci nous pouvons nous demander quelle placeprend les repas dans les romans libertins du XVIIIème siècle et de quelle façon ils influent sur le rapport de séduction entre les personnages. Pour répondre à ceci nous verrons que les repas ont une importance particulière pour les libertins. Nous verrons aussi que leur composition relève d’un savoir-faire nouveau et que, parfois, l’évocation de certains mets prend une connotation métaphoriqueau sein des discussions. Nous nous intéresserons aussi au rapport qu’entretiennent les libertins entre la table et le lit.


1. L’importance des repas chez les libertins
a. une vie mondaine rythmée par les repas
Chez les aristocrates, et dans les romans libertins, les repas rythment la vie quotidienne et mondaine. En effet, chaque repas est l’occasion de rencontres, de débats,d’intrigues amoureuses… c’est aussi autour de la gastronomie que se nouent les amitiés et que se font ou défont les réputations. C’est pourquoi, les scènes de repas foisonnent dans la littérature libertine.
Le souper est un moment privilégié de la journée mondaine de la même façon que les promenades, les sorties au théâtre et à l’Opéra. En général, dans les romans libertins, la rencontre se fait dans unlieu public et la sympathie qui émane de cette rencontre donne souvent lieu à une invitation à dîner ou à souper. Dans les Confessions du comte de ***, le narrateur raconte ceci: «Aussitôt que je fut rentré dans le monde, je fus prié à tous les soupers connus. Paris est le centre de la dissipation, et les gens les plus oisifs par goût et par état y sont peut être les plus occupés ; ainsi jen’étais embarrassé que sur le choix des soupers qui m’étaient proposés chaque jour. »

b. quels enjeux pour les repas ?
Les repas sont des moments privilégiés pour toutes sortes de tractations. Bien que dans la littérature libertine, les scènes de repas soient propices aux tractations amoureuses, elles sont aussi le moment de discussions, de médisances ainsi que de négociations commerciales,politiques et sociales.
La table est considérée comme un lieu de bonne humeur où l’on reçoit, l’on est reçu et où on partage en toute liberté une agréable compagnie. C’est un lieu où l’on peut séduire ou poursuivre une entreprise de séduction déjà amorcée. Cependant, le repas, même s’il est une étape obligatoire de la séduction, n’est qu’un moyen ou un prétexte pour arriver à d’autres buts....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Roman au xviii siecle
  • roman libertin
  • roman libertin
  • Le roman libertin
  • Le xviii siecle
  • Les roman du XVIII
  • Xviii siècle
  • Les romans du XVIII

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !