Slupiec

418 mots 2 pages
Słupiec ( all. Schlegel) est une localité dans le comté de Glatz, en Basse-Silésie, en 1973 incluse à la ville de Nowa Ruda. Son nom « Słupiec » vient probablement du nom de la famille Schlegel, probable fondatrice de cette ville (jusqu’à 1945, elle s’appelait Schlegel) . En 1607 on y a découvert un gisement d’or, en 1620, on commença à exploiter la houille, mais la Guerre de Trente Ans et puis une épidémie en 1680, ont arrêté le développement de cette région. Au XVIII-ième siècle, Słupiec commença à se développer, surtout dans le domaine de l’industrie minière et du tissage. En 1945, après l’intervention de l’Armée rouge dans la région, la ville s’est rendue sans bataille. Après avoir refoulé les Allemands de la région, de nouveaux habitants polonais y sont arrivés, ainsi que des mineurs polonais reémigrés de France. On a crée des HLM, surtout pour les employés de la houillère. En 1967, Słupiec reçut des droits de cité. En 1973 la population de Słupiec a dépassé 7700 habitants et la ville fut intégrée à la ville voisine de Nowa Ruda. En 2000, on ferma la houillère, d’ailleurs la dernière dans cette région. À la place de l’ancienne houillère, il y a maintenant une zone économique spéciale. Il existe encore une carrière où on exploite de la roche basaltique qui sert, en général, pour la construction des routes. En 2005, Słupiec comptait 1120 habitants. À Słupiec est né Joseph Wittig, professeur de théologie connu, prêtre catholique, chercheur specialiste de l’histoire de l’Église. Il y a deux églises catholiques : Sainte-Cathérine dans la ville et la Vierge Marie Douleureuse qui se trouve au sommet du Mont des Tous les Saints. Cette église a été détruite pendant la deuxième guerre mondiale, et rénovée dans les années 90. Au sommet, se trouve une tour d’observation. C’est un lieu de promenades familiales et de repos au milieu de la nature. Słupiec possède deux écoles primaires et un collège. Il y a aussi depuis peu une École Supérieure du Business et du Sport. Nous

en relation