Social

8969 mots 36 pages
17/09

Sociologie de la santé

Livre choisi pour dossier : E.Goffman, 'Stigmate. Les usages sociaux des handicaps'.

Comment est on passer de la peur des maladies à la création d'un ministère de la santé. Comment la santé de la population est devenue un objet d'intervention politique, on va s'intéresser à l'intervention de l'état. Comment la santé devient un objet de régulation et d'intervention. Comment s'organise la stigmatisation des personnes malade, la mise à l'écart des personne contaminés, on abordera aussi l'explication du mal.
Exemple historique : la peste. Apres cette introduction on parlera de la tuberculose, qui va concerner tout le 19 eme siècle. Elle est intéressante parce qu'elle est la matrice à partir de laquelle vont émerger les professions médicales. La tuberculose marque le passage d'une épidémie qui ne se soigne pas (la peste) à une épidémie soigner par une thérapie (donc plus d'épidémie).
Mortalité plus importantes qui sont longues dans la durée, le cancer dans la durée. L'impact des maladies liées à des contaminations est tellement élevé que la part des personnes touchés par des maladies types cancer dont minoritaires. Dans les sociétés contemporaines ce sont des maladies plus lentes, on assiste à l'emergence d'un rôle de malade, etre malade aujourd'hui cest rentré dans un système de droit et de devoir (congé maladie, soins remboursé).
La santé relève de l'intéret général voir de la sécurité. Comment passe t on d'une déviance à une classification pathologique ? La société travail constamment sur ce qu'elle considère comme normal et ce qu'elle considère comme pathologique. La première partie portera sur les politiques de santé avec l'exemple des épidémies.
La seconde partie du cours portera sur les relations thérapeutiques. Comment la société définie qui à le pouvoir de définir la maladie, de décider les malades des nons malades. Nous aborderons la division du travail médical. On va s'intéresser à la figure sociale du patient, il

en relation

  • Social
    3083 mots | 13 pages
  • SOCIAL
    3395 mots | 14 pages
  • Social
    13262 mots | 54 pages
  • Ses: sociale
    1420 mots | 6 pages
  • Social
    1344 mots | 6 pages
  • Social
    659 mots | 3 pages
  • sociale
    599 mots | 3 pages
  • Social
    31236 mots | 125 pages
  • Sociale
    12078 mots | 49 pages
  • Le social
    9330 mots | 38 pages