Societes

Pages: 5 (1051 mots) Publié le: 22 mai 2013
Maintenant je me trouve en prison dans mon propre pays, qu’elle merde! Je ne peux pas croire cela, je suis née ici à Téhéran, ma famille est thérienne et ces connards m’emprisonnent? Qu’est-ce qu’ils croient? 
Je m'ennuie dans ce lieu, et tout ce que je fais, c'est me souvenir de l’horrible  qu’a été toute ma vie dé mon adolescence. Quand j’avais presque huit ans je menais une vie tranquille àcette époque et sans histoire, une vie de petite fille, mon idole tait Iron Maiden. D’après ce que j’écoutais et mon père me disait, le peuple voulait tomber du pouvoir le chah, il été un dictateur, et la révolution islamique arrive tout de suite en 1978. 
Les fondamentalistes ont pris le pouvoir, obligeant les femmes à porter le voile et en emprisonnant des milliers de personnes qui se sontrebellés contre eux. 
Les gardiens de la révolution mal traitaient les femmes, ils ne les respectaient pas du tout! Cela me faisait chier même si je disais rien pour ne pas causer des problèmes.
Je me rappelle bien qu’un jour je me trouvait avec maman au supermarché, après avoir achetez quelques choses qu’on a trouvé, nous rencontrons un gardien de la révolution, il a demander a maman de ce fixer lavoile, mais comme elle n'a pas mis beaucoup d'attention il lui a crié, maman demanda un peu de respect mais il assura qu’il allait pas respecter les ‘’femmes comme elle’’. Cet homme est un complet idiot, un con, un esclave du mal. 
Pendant les gardiens de la révolution traitée comme ils voulaient les femmes, la guerre entre l'Iran et l'Irak a commencé en 1980. Ces origines remontent à la longueanimosité arabo-persique et rivalités régionales, qui en particulier, voulaient investir la démarcation de la frontière entre l'Irak. Téhéran été bombardée nuit et jour, on dirait que l’Irak voudrait nous faire disparaitre. Une après midi, quand j’arriva du lycée, j’aperçu qu’un missile avait tombe près de ma maison, sur la maison des voisins, les Baba Levy.
A l’école les enseignantes nousvoulaient faire croire que tout aller bien, et nous mentaient sans saisir jusqu'au jour où je n’ais pas pu contrôler la colère et je leurs ais dit toute la vérité à ces menteuses.
Mes parents on décider de m’envoyer au lycée français de vienne,  chez la meilleure amie de ma mère. Les choses étaient complètement différentes là bas, commençant par la quantité dévariées de nourriture que je pouvais trouverdans les supermarchés, faire la course était mon meilleur atelier. 
Je commençait progressivement à m’habitué aux changements et a faire des nouveaux amis, j’essayais de me convaincre que j’avait trouvé ma place avec eux, mais je savais au fond que je continuais a être tout de même différent d'eux. Les choses n'ont pas été faciles, je devais quitter la maison de l'ami de ma mère parce quel’appartement était trop petit, je vivais avec les bonnes soeurs, des vraies salopes qui me répétaient sans arrêt que nous, les iraniennes, ont été pas des personnes éduquées.
J'ai donc décidé de m’en aller. J’ai vécu dans plusieurs maisons jusqu'à ce que j’atteigne chez une philosophie qui était un peu folle avec son sexuel chien. 
Après qu’un petit ami m'a dit qu'il était homosexuel, un révèlevraiment pathétique, je jura qu’on m'i reprendrais plus, mais par choses de la vie, je tomba accidentellement amoureuse de Markus, je le croyais l’amour de ma vie. Mais, avec ma mauvaise chance avec les hommes quelque chose devais passe, et cette fois je trouvai cet imbécile se couchant avec une femme dans le lit.
Comment j’ai pu tomber amoureuse de cette pourriture? Je suis une cône, une vraie cône! Laphilosophe qui m’accueilli à la maison m'a accusa d'avoir volé un stupide broche et comme je n'étais pas dans un bon état d'esprit, j’ai dis la vérité, que je la détestais a elle et a son connard de chien, et tout de suite je quitta la maison. J’ai passé la première nuit de ma vie à la rue, cette histoire d'amour a failli me tuer. Cette culture occidentale était un mystère pour moi, les gens...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sociétés
  • Societé
  • la societe
  • la société
  • Societé
  • la société
  • Societe
  • Société

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !