Sociologie du corps

Pages: 17 (4160 mots) Publié le: 13 mars 2011
Liste A. Thème : Représentations et usages sociaux de corps

L’usage du corps est une thématique largement étudiée en anthropologie. Dans diverses cultures il est l’objet de marquages physiques à fonction symbolique. Pour marquer des étapes de passages dans des cérémonies rituelles par exemple ou encore la transmission d’un héritage ancestral comme chez les Matis d’Amazonie. Ces marquagespeuvent prendre de multiples formes : tatouages, parures, éléments ayant pour but de modifier la forme du corps (comme les anneaux de cou), etc…L’usage que l’on fait de son corps varie selon les cultures, et il est à mettre en relation étroite sinon directe avec les représentations de celui-ci dans la société étudiée. Dans les sociétés occidentales, le corps est partie intégrante de la personnalitéet a été, en ce sens, grandement étudiée dans le domaine de la psychologie sociale ; en témoignent les travaux de Bruchon-Schweitzer et de Rosenthal sur les morphotypes et la beauté physique. La sociologie quant à elle va s’intéresser aux usages sociaux du corps et à la genèse et la diffusion des représentations du corps. A travers le corpus de textes étudié, nous pourrons nous pencher sur larelation au corps selon le genre ainsi que sur la conscience de celui-ci, en supposant que l'établissement d'un rapport réflexif au corps est peu compatible avec une utilisation intense de celui-ci (Boltanski, « Les usages sociaux du corps »).D’autre part nous observerons comment s’échelonne les représentations du corps et de la beauté selon les classes sociales et comment l’usage de ce corps varie enfonction des perceptions que les individus ont des bénéfices à tirer de son embellissement (Bourdieu, « la distinction »).Enfin cette analyse viendra s’enrichir des travaux concernant l’évolution des représentations corporelles à travers le sport et leurs dimensions identitaires (Duret, Roussel, « Le corps et ses sociologies »).

Depuis notre plus jeune âge, nous sommes entourés dereprésentations ; notamment à travers le corps et surtout de sa perception. En effet on nous suggère un lien évident entre apparence et valeurs morales ou du moins socialement admises. C’est pourquoi, la beauté ce voit attribué des valeurs positives, et à l’inverse la laideur est stigmatisée négativement.
Ainsi le corps devient un enjeu important pour l’individu en terme d’identité, et d’intégration dans sonenvironnement social, relationnel car de  « ce premier contact dépendent souvent la tonalité de l’échange et son issue » G. Simmel.
D’autant plus dans nos sociétés occidentales ou le contact physique et les odeurs sont proscrites, exacerbant par conséquent la vue «L’autocontrôle des émotions » décrit par Norbert Elias a atteint un point tel que «la civilisation du regard remplace pour ainsi direle vêtement au titre de protection de l’intimité.»11
Ce phénomène devient évident dans un environnement urbain.
Dans l’article de jf Dortier  « la tyrannie de la beauté » après nous avoir rappelé que si scientifiquement il existe une équation de la beauté universelle celle-ci reste éminemment culturelle (petits pied en chine, femmes rondes au Maghreb).
Cependant, cela n’enlève rien au faitque « la beauté est injuste car inégalitaire » ce qui a pour conséquence de créer un besoin pour les individus de correspondre aux normes esthétiques et corporelles en ayant recourt à tous les moyens mis à disposition par les industriels et corps médical. « La beauté est sélection » reprend-il, en effet que cela soit sur le marché du travail ou de l’amour le corps est un capital qu’il fautentretenir et valoriser.
On peut facilement comprendre que « Le corps est devenu le support de notre identité » nous dit Viganello, cela explique les personnalisations du corps qui se rependent de plus en plus dans nos sociétés occidentales. Phénomène amplifié par la diffusion de la psychologie qui considère le corps plus comme un mécanisme « mais comme porteur de messages, d’informations, de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La sociologie du corps
  • Sociologie du corps
  • Sociologie du corps
  • sociologie du corps
  • la sociologie du corps intro
  • Sociologie ; corps comme produit de la socialisation et d'habitus
  • Suis-je un corps ou ai-je un corps ?
  • Corps

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !