Spleen de baudelaire

1139 mots 5 pages
Introduction
Baudelaire, à partir du milieu du XIX ème siècle, met en forme le style qu'est le symbolisme. Il en est le maître incontesté, et Rimbaud ira même jusqu'à le qualifier de " dieu ". Baudelaire crée donc cette école nouvelle, mais est encore grandement inspiré par le romantisme dont il s'inspire.
Le symbolisme est l'extériorisation de ses sentiments.
Baudelaire, et ce texte le prouve encore, possède une vision platonicienne de l'univers.
Ici, Baudelaire exprime le " Spleen ", écrit en 1857. Ce texte exprime le mal de vivre, l'ennui, la neurasthénie. C'est une angoisse.

Le poème étudié est un poème formé de 5 quatrains, en alexandrins.
Baudelaire exprime ici son angoisse, mais l'exprime à sa façon. On peut alors poser la problématique suivante : " Comment le mal peut-il être transcendé en fleur et s'inscrire dans un poème Baudelairien ? "
Pour cela, on utilisera 3 axes, qui sont :
· Le tableau d'une dépression,
· la peinture de l'angoisse,
· l'apogée de la crise. afin de répondre à la problématique.

I/ Le tableau d'une dépression

..1. La Lenteur
On remarquera premièrement une lenteur rythmique, avec l'utilisation du tétramètre sur l'ensemble du texte. Il est régulier, de marche et de mise en place, associable à un défilé.

Le poète a voulu allonger le temps, par une lenteur envahissante qui étale la première phrase sur les quatre premiers quatrains, afin de créer une attente, une tension.

..2. La progression
On remarquera une progression sensible dans la mutation des pronoms : l'expérience est partagée, et on tombe vers un aveu d'intimité.
C'est le passage de l'humanité au poète. Le sort du poète semble encore plus désespéré que celui de l'humanité. Ce sort est vécu beaucoup plus intensément par Baudelaire.
Au vers 18-20, on relèvera " mon ", qui désigne le poète.

De plus, l'enterrement spécifié à la fin du texte peut très bien être le sien.
Cette progression incertaine mêlée à la lenteur apporte au poème l'angoisse que

en relation

  • Le spleen de baudelaire
    1143 mots | 5 pages
  • Baudelaire Spleen
    905 mots | 4 pages
  • Baudelaire, Spleen.
    402 mots | 2 pages
  • Spleen de baudelaire
    922 mots | 4 pages
  • Le spleen de baudelaire
    6378 mots | 26 pages
  • Baudelaire - spleen
    1000 mots | 4 pages
  • Baudelaire spleen
    539 mots | 3 pages
  • Le spleen de baudelaire
    797 mots | 4 pages
  • Le spleen de baudelaire
    895 mots | 4 pages
  • SPLEEN BAUDELAIRE
    664 mots | 3 pages