Spleen - notes

1714 mots 7 pages
Spleen
Intro :
-Réciter
- Baudelaire//Fleurs du mal (1851)// Section Spleen et Idéal//4ème d’une série 4 poèmes s’intitulant « spleen » (Lionel fait le premier, points communs avec (pluie, cloche))
- Le sujet central de ce poème est donc le Spleen. Vu qu’on est dans la section spleen et idéal et que poème s’appelle Spleen, on est en plein dans le cœur du sujet. « quintessence de profonds sentiments de découragements, d’isolement, d’angoisse et d’ennuis existentiels » wiki sur le spleen
« perte d’idéal », angoisse, mal de vivre (=déprime, blues, …)
Etat de mélancolie profonde, mais sans cause définie (ennui evt « Au Lecteur »)
Le spleen est un malaise existentiel, mal de vivre.
Cet un mal-être causé par la condition humaine. L'homme est étouffé par le monde qui l'entoure.

pas un mot créé par B. déjà utilisé avant, même si B l’a grandement popularisé.
Origine : spleen = rate en anglais, organe des « mauvaises humeurs » croyance que spleen à cause excès de bile noire, grèce antique
Élément omniprésent, très récurant, important dans la poésie de Baudelaire.
Le fait que Baudelaire soit très affecté par le Spleen illustre également le principe du « poète maudit » Baudelaire étant reconnu comme l’un deux.

Les 4 poèmes Spleen décrivent cet état. Dans celui-ci est décrite une véritable crise de mal-être. Il commence en énonçant les circonstances qui mènent au Spleen, préparant à la crise d’angoisse, strophe 1-3. Ce qui donne ainsi une structure assez particulière au poème, car les 4 premières strophes ne forment qu’une seule phrase, les strophes 1-3 n’étant en fait chacune qu’un complément circonstanciel de temps, la principale étant la strophe 4.
Le poème est ainsi composé de 5 quatrains. Les vers sont tous en alexandrins, les rimes croisées (ABAB), en alternant rimes féminines (A) et masculines (B) (ferment, clôturent mieux que fèm.). Elles sont pour la plupart suffisantes, quelques riches ou pauvres que je signalerai plus tard lorsque j’y

en relation

  • Petits poèmes en prose (spleen de paris) de charles baudelaire présentation des caractéristiques de l’œuvre, des critiques, des etudes universitaires (mémoires de master et thèses de doctorat), avec l’etude du poème « 
    6875 mots | 28 pages
  • Zafeeling
    855 mots | 4 pages
  • Spleen
    833 mots | 4 pages
  • Spleen 78 analyse
    871 mots | 4 pages
  • A une passante
    506 mots | 3 pages
  • Fleurs du mal
    2282 mots | 10 pages
  • Spleen de Baudelaire (« Quand le ciel bas et lourd... », Spleen 78) + Plan
    2093 mots | 9 pages
  • Descriptif de vins, service
    1224 mots | 5 pages
  • Spleen baudelairien
    2577 mots | 11 pages
  • Liste du bac
    1021 mots | 5 pages