Sport & politique

Pages: 10 (2281 mots) Publié le: 18 mars 2013
Sport et Politique

" La philosophie qui veut que sport et politique ne se mélangent pas est spécieuse et hypocrite. Les exploits sportifs sont aujourd’hui utilisés comme étalon de la grandeur d’un pays". 
H.Adefope, ministre des Affaires étrangères du NigériaIntroduction :
Le sport est un ensemble d'exercices, le plus souvent physiques, se pratiquant sous forme de jeux individuels ou collectifs pouvant donner lieu à des compétitions.
Le sport est un phénomène quasi universel dans le temps et dansl'espace humain. La Grèce antique, la Rome antique, Byzance, l'Occident médiéval puis moderne, mais aussi l'Amérique précolombienne ou l'Asie, sont tous marqués par l'importance du sport. Certaines périodes sont surtout marquées par des interdits.

La politique recouvre au moins trois sens :
* la politique en son sens plus large, celui de civilité ou Politikos, indique le cadre général d'unesociété organisée et développée ;
* plus précisément, la politique, au sens de Politeia, renvoie à la constitution et concerne donc la structure et le fonctionnement (méthodique, théorique et pratique) d'une communauté, d'une société, d'un groupe social. La politique porte sur les actions, l’équilibre, le développement interne ou externe de cette société, ses rapports internes et ses rapports àd'autres ensembles. La politique est donc principalement ce qui a trait au collectif, à une somme d'individualités et/ou de multiplicités. C'est dans cette optique que les études politiques ou la science politique s'élargissent à tous les domaines d'une société (économie, droit, sociologie, et cetera) ;
* enfin, dans une acception beaucoup plus restreinte, la politique, au sens de Politikè, ou d'artpolitique se réfère à la pratique du pouvoir, soit donc aux luttes de pouvoir et de représentativité entre des hommes et femmes de pouvoir, et aux différents partis politiques auxquels ils peuvent appartenir, tout comme à la gestion de ce même pouvoir.
Définitions d’après wikipedia.org

Problématique :Y a-t-il un lien entre le sport et la politique ? Vraiment ?! La neutralité du sport relève du mythe. Cette foi dans une prétendue autonomie a la vie dure. Ses chantres défendent la conception d’un sport pur, vecteur d’amitié entre les peuples, une entité qui se placerait au dessus des Etats, des conflits, des haines. A ce sujet, Fréderic Baillette constatait : "le sport est très souventprésenté par ses laudateurs et ses défenseurs comme un fait universel, un invariant culturel".
LE DEVELOPPEMENT DU SPORT
La diffusion du sport va accompagner le développement du capitalisme et de son mode de production. Dans la seconde moitié du XIXème siècle, le sport se propage dans les principaux ports d’Europe avec la présence des navires anglais (par exemple Le Havre est le premier club defootball français). Il se diffuse aussi avec les étrangers qui effectuent leurs études dans des grandes écoles britanniques.
Ensuite beaucoup de pays colonisés par les grandes nations européennes (en premier lieu la France et la Grande Bretagne) seront touchés par ce phénomène. L’impérialisme qui vise à faire triompher la conception occidentale du monde contribuera à la diffusion massive du sport.NAISSANCE DE L’UTILISATION POLITIQUE
Dès la fin du XIXème siècle, certains individus, partis ou Etats utilisent le sport pour conforter ou développer leurs conceptions politiques et idéologiques.
Le baron Pierre de Coubertin voyait dans la restauration des Jeux Olympiques en 1896 un moyen de mettre en pratique ses conceptions très aristocratiques de la société et ses positions nationalistes....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sport et politique
  • Sport et politique
  • Sport et politique
  • Sport et politique
  • Sport et politique
  • Politique et sport
  • Le Sport Politique
  • Sport et politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !