Statistiques

18328 mots 74 pages
STATISTIQUES ET INFORMATIQUES
Réflexion sur les statistiques en sciences sociales. Statistiques comme cas particuliers des problèmes sociologiques.

Trois problèmes :

* épistémologique : réflexion sur l'activité scientifique, sur ses conditions, et sur à quelles conditions un discours peut prétendre à incarner une sce. Première partie sur l'épistémologie des sciences sociales : le rapport aux statistiques au sens de l'interprétation et de l'usage qu'on en fait ou sur l'usage qu'on leur accorde dans la démonstration ne va pas de soit mais dépend de choix théoriques et notamment de la manière dont on répond à deux questions : qu'est-ce qu'une science ? Et qu'est-ce qu'un fait social ? C'est la façon dont on va répondre à ces deux questions qui va déterminer le rapport aux statistiques. Devant un même fait statistique, des écoles sociologiques différentes peuvent y voir des choses différentes : pas de lien direct entre un fait statistique et sociologique, ce qui fait que les sociologues peuvent proposer des interprétations antagonistes parce qu'ils ne partagent pas la même conception du fait social et de la sociologie. Deux grandes écoles antagonistes : les durkheimiens et l'ethno-méthodologie (Schutz, Husserl, Simmel, -allemands- Cicourel, Garfunkel-américains).
Référence de la délinquance et et le suicide (2 phénomènes de déviance).
Durkeim, 1897, Le suicide

* politique, historique, sociologique : l'idée centrale est qu'aucune statistique n'est neutre. La neutralité correspondrait à une réalité qui leur pré-existerait, c'est l'illusion du constat. Elle a été fortement critiquée, il faut rompre avec l'empirisme, les statistiques produisent en effet la réalité qu'elles disent constater. Elles n'enregistrent pas le réel mais contribuent à le construire. La manière de les enregistrer suppose forcément un choix. La première grande question est la tradition de la critique de l'empirisme : trois grandes traditions : l'epistémologie française

en relation

  • Statistique
    1810 mots | 8 pages
  • Les statistiques
    950 mots | 4 pages
  • Statistique
    912 mots | 4 pages
  • Statistiques
    14404 mots | 58 pages
  • Statistiques
    95101 mots | 381 pages
  • Statistiques
    4741 mots | 19 pages
  • Statistiques
    1993 mots | 8 pages
  • Statistiques
    555 mots | 3 pages
  • La statistique
    884 mots | 4 pages
  • Statistique
    1351 mots | 6 pages