Suicide

1576 mots 7 pages
Le suicide, fait individuel et social

Par Filipe De Oliveira, Professeur de SES

1 - Qu’est-ce que la sociologie ?.

a) A première vue, le suicide vous semble plutôt être un phénomène individuel ou social ?
Plutôt individuel… On invoque des raisons personnelles, singulières, propres à un individu, à son caractère, à son passé, ses relations avec ses parents et amis… Chaque suicide est singulier.
Définition de "sociologie " : Science étudiant l’action des individus par référence au contexte social à l’intérieur duquel ils se placent.
b) Expliquez la phrase soulignée
c) Comment peut-on mettre en évidence le caractère social du suicide ? En distinguant le suicide selon les conditions sociales des individus : âge, statut social, classe sociale (Durkheim ne disposait pas encore des PCS !), sexe, etc. L’usage des statistiques permet de mettre en évidence des « corrélations » c’est-à-dire des liens, des relations entre des variables sociologiques. La difficulté va être ensuite d’essayer de trouver des « causalités » c’est-à-dire de trouver un sens à ces relations (quelle est la cause et quel est l’effet ?).

2 - Taux de suicide par période.

Sachant qu’en 1841 la France comptait 34 230 000 habitants, calculez le taux de suicide en 1841 pour 100 000 habitants.
Taux de suicide = 2 814 x 100 000 = 8,2 34 230 000
Calculez la moyenne des taux pour chacune des trois périodes
1841-1846 : 8,55
1849-1855 : 10,09
1856-1861 : 11,35
Pour chaque période, les taux annuels varient-ils fortement par rapport au taux moyen ?
D’une période à l’autre, le taux moyen évolue-t-il de manière régulière ou irrégulière ?
Durkheim disait qu’un fait social est normal lorsqu’on le retrouve dans toutes les sociétés avec une certaine régularité : « un taux modéré de suicides n’a rien de morbide ». Le fait social devient pathologique lorsqu’on enregistre statistiquement un changement brusque de régularité. Le

en relation

  • Le suicide
    2263 mots | 10 pages
  • Le suicide
    6522 mots | 27 pages
  • Le suicide
    23950 mots | 96 pages
  • suicide
    3211 mots | 13 pages
  • Suicide
    1139 mots | 5 pages
  • Le suicid
    748 mots | 3 pages
  • suicide
    1565 mots | 7 pages
  • Suicide
    3458 mots | 14 pages
  • Le suicide
    4738 mots | 19 pages
  • Le suicide
    51664 mots | 207 pages