Sujet 1 : qu’est ce que la sophistique ? et quelles sont les grandes figures des sophistes ?

Pages: 4 (800 mots) Publié le: 25 mars 2010
INSTITUT DE PHILOSOPHIE SAINT-JOSEPH MUKASA

COURS D’HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE ANCIENNE

Sujet 1 : Qu’est ce que la sophistique ? Et quelles sont les grandes figures des sophistes ?

Selon levocabulaire technique et critique de la philosophie d’André Lalande, la sophistique est définie d’abord comme : « un ensemble de doctrines et ou plus exactement d’attitudes intellectuelles communesdes sophistes », ensuite comme « une philosophie de raisonnement verbal, sans solidité et sans sérieux ». De ces définitions il en ressort que la sophistique est d’abord un raisonnement qui tient encompte la forme uniquement et qu’elle est liée à un certains nombre de personnes. Raison pour laquelle notre travail consistera primo à définir la sophistique dans son histoire, et secundo à présenterles principales figures de ceux qui ont été les maitres de la sophistique c’est à dires les sophistes,
Vers 450 avant J.C., Athènes devient le centre culturel du monde grec. Un système démocratie yvoit le jour. La démocratie athénienne requiert l’éducation du citoyen, ce qui inclut la maîtrise de la rhétorique, c'est-à-dire l’art de bien parler. Cela explique une forte demande de professeurs.Pour satisfaire ce besoin, plusieurs savants affluent de toutes parts pour offrir leur service. C’est dans ce contexte que naît la sophistique qui est une sagesse apparente sans réalité, sansvérité mise en place par une catégorie de savants grecs qui avaient maîtrisé les techniques de la rhétorique et du discours, dans le but de se faire de l’argent soit en transmettant leur sagesse soit, soiten trompant les gens par des discours fallacieux et sans objectif de vérité.
Le sophiste est donc un homme qui tire profit pécuniaire d'une sagesse apparente non réelle, pour être plus claire c’estcelui qui à partir d’un discours apparemment vrai arrivait à convaincre sans avoir raison pour un profil matériel. En réalité, le mot même de sophiste ne comportait aucune nuance péjorative, car...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sujet : socrate était un sophiste ou socrate n’était pas un sophiste?
  • S grandes figures musulmanes
  • Les grandes figures de la gastronomie Française
  • Les grandes figures mythologiques
  • Sujet 1
  • sujet 1
  • Le Grand Paris, qu’est-ce que c’est ?
  • Sujet 1

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !