Sur la corde raide

1188 mots 5 pages
Introduction

Je vais vous présenter Sur La Corde Raide de Mike Kenny qui est un dramaturge britannique.
Très tôt, il commence à écrire des pièces de théâtre destiné à la jeunesse.

L’argument de ce texte est inspiré par l’histoire de sa vie et de ses deuils. Cette pièce a pour objet de présenter de manière poétique la mort et le courage de vivre malgré tout.

Je vais maintenant résumer l’œuvre : Esmé part en vacances chez ses grands parents. Cette année son grand-père Stan l’attend seul à la gare. Ils vont finir l’été tous les deux, elle, à chercher mamie Queenie, lui, à chercher à lui dire sa mort.

L’extrait que je vais vous lire se situe à la fin de la pièce.
Esmé et son grand-père sont allés au cirque en espérant apercevoir la grand-mère de cette dernière. En effet son grand-père lui fait croire qu’elle est partie pour être funambule.

Lecture (1min50) : Esmé « mais soudain » page 44 jusqu’à page 46 Esmé «tu ne vas pas rallier le cirque dis ? »

Axes de lecture : (centrés sur l’extrait puis ouverture sur la pièce)

Je vais vous présenter trois axes de lecture qui m’ont semblé important dans cette pièce et plus particulièrement dans cet extrait, nous verrons d’abord les particularités du texte théâtral de Mike Kenny puis le thème de la mort, et enfin le jeu entre les personnages.
Pistes pédagogiques cycle 3 (CM2).

• Les particularités du texte théâtral de Kenny

Première particularité : Mike Kenny voulait un moyen d’exprimer aux spectateurs ce que les personnages ressentaient. L’émotion des personnages est perçue sans avoir besoin d’une mise en scène. L’écriture de cette pièce se situe donc à la frontière avec la narration car les personnages sont à la fois acteur et narrateur de leur histoire. On a l’impression que ce texte est plus destiné à la lecture qu’à la mise en scène.
Citation de l’extrait : Esmé page 46 « alors ils ont préparé le gouter...» (Déictique).
C’est un effet de style que l’auteur qualifie de postmoderne.
Les

en relation

  • Analyse camus les justes
    595 mots | 3 pages
  • Quand la littératur s'engage
    1554 mots | 7 pages
  • Les textiles
    4039 mots | 17 pages
  • L histoire de la reine serpent
    704 mots | 3 pages
  • Val cenis
    804 mots | 4 pages
  • La corde, baudelaire à manet
    1320 mots | 6 pages
  • Bal des pendus
    338 mots | 2 pages
  • Le haiku
    373 mots | 2 pages
  • les mains sales
    575 mots | 3 pages
  • Laboratoire mouvement harmonique
    2072 mots | 9 pages