surréalisme

1671 mots 7 pages
"Le Surréalisme repose sur la croyance à la réalité supérieure de certaines formes d'association, négligées jusqu'à lui, à la toute-puissance du rêve, au jeu désintéressé de la pensée." André Breton
“La seule différence entre moi et un fou est que, moi, je ne suis pas fou.” Dali

1) Contexte historique
Débuts : Après la Première Guerre Mondiale, André Breton rentre à Paris et rejoint le mouvement Dada. Le groupe d’écrivains expérimentent de nouvelles techniques d’écritures. Il commence à croire que ces techniques sont très efficaces pour dénoncer les valeurs de la société à cette époque. Les Dadaïstes veulent renouveler la manière de vivre des gens. A cette époque le dadaïsme et le surréalisme se chevauchent, ils défendent les mêmes idées, dénoncent l’arrogance rationaliste (il existe une explication rationnelle à tout) (=l’importance que ce donne les rationalistes) de la fin du 19e. En 1924, l’apparition du mouvement surréaliste est officielle avec la publication du premier Manifeste du surréalisme.
Expansion : Dans les années 1920, les surréalistes se retrouvent dans des cafés pour faire des jeux, dessiner, discuter des théories du surréalisme. Les mouvements Dada et surréalistes se séparent, un exemple de la délimitation entre ces deux mouvements sont deux œuvres : « la petite machine construite par Minimax Dadamax en personnne » (distance et une connotation érotique) et « Le Baiser » (ouvert, direct, action érotique).
Grande Période : dans les années 1930, le surréalisme se propage très vite. En Grande-Bretagne, des groupes surréalistes se forment. Peggy Guggenheim mariée à Max Ernst, une collectionneuse d’art américaine très importante s’intéresse au surréalisme et commence à promouvoir le travail d’artiste surréalistes.
Fin : A cause de la seconde guerre mondiale, beaucoup d’artiste sont allé se réfugier en Amérique du nord. Pendant cette période, la production artistique a été réduite presque à néant. On ne sait pas ce qui a été la cause e la fin du

en relation

  • Le surrealisme et le surrealisme
    2213 mots | 9 pages
  • Surréalisme
    2848 mots | 12 pages
  • Le surréalisme
    1653 mots | 7 pages
  • Le Surréalisme
    8217 mots | 33 pages
  • Surrealisme
    3360 mots | 14 pages
  • Surréalisme
    490 mots | 2 pages
  • Le surréalisme
    502 mots | 3 pages
  • Le surréalisme
    2448 mots | 10 pages
  • Le surréalisme
    872 mots | 4 pages
  • Le surréalisme
    4329 mots | 18 pages