Synthèse lettres persanes : critique de la société

4954 mots 20 pages
Montesquieu, né en 1689 et mort en 1755 était un moralisateur et surtout un politique, philosophe et écrivain français du XVIIIème siècle, appelé aussi siècle des Lumières. Ce siècle est sans doute le siècle le plus dense, le plus révolutionnaire, le plus novateur dans tous les domaines qui soient : sciences, littérature, arts musicaux, architecturaux, vie en société, économie, instruction, etc. En effet, les philosophes des Lumières veulent "éclairer" leurs concitoyens en luttant contre l’ignorance. Ils mènent alors plusieurs combats de front, pour changer la manière de penser de leurs contemporains. Dans les Lettres Persanes, Montesquieu critique les différentes facettes de la société, souvent avec ironie, et sous un regard d'étranger, de Persans, donc de fausse naïveté. Ceux-ci voyagent dans différents pays d'Europe. Le roman est sous forme de lettres, même si celles-ci se présentent parfois sous forme d'essais ou d'apologues. Montesquieu a publié l'œuvre à Amsterdam, anonymement pour éviter la polémique et la censure. Dans une première partie, nous verrons la critique politique que Montesquieu fait, d'abord du despotisme, puis de la justice, et enfin de la monarchie de droit divin, associé à la religion. Dans une deuxième partie, nous avons étudié la critique du mode de vie, avec la satire des parisiens et le ridicule de la vie mondaine, ainsi que que les rapports hommes-femmes, et hommes-esclaves.

I/ Critique politique

1- Despotisme

La principale source de critique politique dans les Lettres persanes est le gouvernement en place à cette époque, à savoir la monarchie absolue de droits divins de Louis XIV. Montesquieu dénonce les principes de la monarchie absolue et du despotisme qui est une aggravation de la monarchie absolue, et du roi Louis XIV, représentant cette politique. L’auteur ne critique pas la monarchie en elle-même, qui est un régime au sein duquel l’autorité est exercée par un individu et par ses délégués, mais la monarchie absolue,

en relation

  • Les lettres persannes
    1713 mots | 7 pages
  • Étude comparative philosophes du 18eme
    305 mots | 2 pages
  • Synthe Se Lettres Persanes
    578 mots | 3 pages
  • Montesquieu Plan Lettre 56
    772 mots | 4 pages
  • Cours
    1906 mots | 8 pages
  • Lettre
    1667 mots | 7 pages
  • Zadig
    4905 mots | 20 pages
  • commentaires sur un groupement de texte
    3394 mots | 14 pages
  • sequence lumieres 1
    1750 mots | 7 pages
  • Il vous faut 20 fans pour pouvoir tourner la roue
    505 mots | 3 pages