Synthèse sur les elections presidentelles

433 mots 2 pages
Groupe n°3 METHODOLOGIE

SYNTHESE DE DOCUMENTS

La France est une démocratie. C'est donc le peuple qui choisit la personne qui se trouvera à la tête du gouvernement, et qui lui apportera le plus. La communication politique joue un rôle prépondérant dans la vie des citoyens français.Jusqu'où l'homme politique cherche-t-il à maîtriser l'opinion publique qui elle le maîtrise déjà et influe sur son comportement?

Le but ultime des politiques est d'atteindre la présidence, objectif pour lequel ils mettront tout en œuvre.Les médias sont vecteurs du message qui touchera un grand nombre de la population. L'acteur politique en devient dépendant.Les hommes politiques vont utiliser des techniques pour véhiculer une image qui va rassurer le peuple, allant même jusqu'à faire jouer l'émotion. L'insécurité étant devenue un sujet très sensible, ils cherchent à instaurer un climat de confiance par leur comportement. Sans parler du contrôle que ces derniers ont sur les médias lorsqu'ils font en sorte que leur message ne soit pas interrompu par les journalistes, au risque d'être déformé.Avec l'aide de ces techniques et d'un entrainement strict, les politiques arrivent à propager le message qui les mènera ou pas à la tête de l'État.

Cependant, l'abstention, la neutralité qui se font de plus en plus menaçant sont autant de facteurs qui poussent le comportement de l'homme politique à évoluer.
De moins en moins individualiste, inquiet et parfaitement informé des risques pour le futur de la planète, l'électeur devient difficile à cerner, et déserte les partis politiques de Gauche et de Droite pour les partis écologiques. Ces deux partis dominants doivent jouer sur leurs atouts techniques pour l'apprivoiser. De nos jours, les clivages sociaux indiscutablement à l'origine de certaines positions de votes sont remis en question. Les jeunes électeurs ayant bousculé les habitudes des générations passées, ont besoin d'être rassurés. Ils veulent se faire leur propre opinion sur les

en relation

  • Droit constitutionnel
    29560 mots | 119 pages