TAG Partie 2 PAPIN NRC1

807 mots 4 pages
PAPIN ARNAUD 26/03/2015
BTS NRC FI 1

Selon vous, les tags et les graffitis relèvent-ils de l’art ?

Les graffitis sont des inscriptions ou des peintures réalisés sur des murs, façades ou monuments dans les espaces publics. Ainsi, les graffitis existent depuis longtemps dont certains exemples subsistent depuis la Rome antique. Ces « dessins » relèvent d’un support de communication ou de libération par leurs auteurs appelés « graffeurs ». Beaucoup s’y emploient à faire de leurs graffitis une œuvre parfaite. En découle le TAG, signature de l’auteur. Mais le tag et le graffiti relèvent-il de l’art ? Nous verrons dans un premier temps ce qu’est un graffiti, un tag et leurs auteurs et si il relève de l’art. Puis, les réactions suscitées par cet engouement naissant dans les villes. Enfin, les solutions apportées par ces réactions.
L’art n’a pas de définition ni de concept propre car ceux-ci varient grandement selon les époques et les lieux et n’est pas universellement acceptées. Mais il est évident qu’il en découle d’une activité humaine et est lié aux sens, aux émotions, à l’intellect et surtout aux intuitions. Ainsi, le graffiti et le tag restent le fruit de l’expression et de l’imagination de l’homme. Le tag est la trace du passage de l’homme dans le temps. Comme l’explique J. Rémy, le tag est une signature où le geste copieusement répétée recherche la perfection, telle une fugue.
Le tag, de par sa forme diverse représente la signature de la multitude d’individus qui « taguent » les façades. Ces graffitis incompréhensibles pour une grande majorité de personnes si ce n’est par les « graffeurs » eux-mêmes. De formes calligraphiées à caractère entre l’arabe et le gothique en passant par l’impression de hiéroglyphes, le tag se veut voyant. Comme le souligne O. Hahn, leurs auteurs par la notion de notoriété veulent s’imposer dans leur quartier respectif ou chevaucher celle des autres. Bien que l’approche de clan et de domaine se confronte aux tags et à leurs «

en relation