Talibans en Afghanistan : 1978 - 2001

1779 mots 7 pages
D’où viennent ils ? Quelle est leur idéologie ? Quel rôle jouaient les États-Unis et l’Union soviétique dans l’histoire des Talibans ?

« Les Talibans ont gagné » publie par Ashraf Ghani, le président d’Afghanistan sur son compte Facebook lorsqu’il s’est fuit à l’étranger. Après avoir contrôlé le pays pendant une période de 5 ans, 1996 à 2001, les Talibans été chasse de pouvoir par les États-Unis. Ils sont maintenant devenus les nouveaux maitres de l’Afghanistan.

Une étude américaine avait estimé le début juillet que le gouvernement d’Afghanistan pouvait tomber en seulement 90 jours. Cependant, cela s’est arrive plus tôt qu'estimé. Les Talibans ont réussi à reprendre Kaboul, le capital du pays le dimanche 15 aout. De plus, les troupes étrangères, y compris les Américains qui sont en train de retirer leurs troupes puisque le gouvernement s’est effondré et le pays est dévasté.

La capitale, Kaboul été en fait les dernières des pays majeur de tomber aux mains talibans. De plus, leur mission de reprendre le pays entier a été facilité puisque les troupes étrangères sont maintenant conduite a leur chute suite d’une offensive rapide.

Mais qui sont ils les Talibans ?

Le mot « Taliban » ou « Talebo » signifie étudiant de théologie dans la langue pachto. Ils sont les étudiants de la religion et ils appartiennent a l’ethnie principale qui s’appelle les pachtounes qui consiste environ 40% de la population Afghan. Les Talibans ont dirigé l’Afghanistan pendant deux siècles en imposant la charia, une forme rigoureuse de l’islam sunnite.

Mollah Mohammad Omar, un imam de la ville de Kandahar est leur fondateur et le premier chef des talibans. Ce groupe d’étudiants ont été apparus dans les années 1980 dans le nord de Pakistan. Ces islamistes sunnites sont étudiés dans des madrasses (écoles coraniques). Leur éducation est fondée sur la doctrine d’islam traditionaliste. Les Talibans sont arrivés d’abord au Pakistan à la suite du retrait des troupes soviétiques d’Afghanistan et

en relation