Tartuffe

1198 mots 5 pages
Jean-baptiste Poquelin né le 15 janvier 1622, à Paris dans une famille d’un milieu modeste : son père était marchand tapissier, fournisseur officiel de la Cour. Il fut élève au collège de Clermont l'un des établissements les plus huppés de la capitale. Jean-Baptiste est reçu avocat en 1641 mais renonce ensuite à la promotion de son statut social pour s’abandonner au théâtre qui le passionne. En 1643, il fonde sa propre compagnie « l’Illustre théâtre » et prend le pseudonyme Molière. La première volonté de Molière fut d’écrire des tragédies, en effet, inspiré par les contemporains tragiques du siècle, le théâtre « sérieux » fut sa première vocation. Après des echecs cuisant en compagnie de sa troupe, il abandonna rapidement cette idée pour se livrer à la comédie, son réel talent. Il compose à ses débuts de nombreuses farces (comme Le Dépit amoureux, 1656) sur le modèle italien, et surtout sur celui de la « comedia dell’arte », genre italien du XVI très populaire. Il devient ensuite protégé du roi Louis XIV qui lui permettra de se produire dans des salles. Le succès éclatant de ses comédies comme Les précieuses ridicules en 1659, l’école des femmes en 1622 et Don Juan fera de lui un acteur et écrivain très renommé. Ses oeuvres étaient à la fois des farces et à la fois des critiques de la société, c’est pour cette raison que Tartuffe (1664) et Don Juan (1665) sont interdites. Grâce au soutient du roi Louis XIV, Molière parvint tout de même à jouer Tartuffe mais cette fois-ci, remanié.
Ce sont donc dans les années 1660 que Molière accède à un grand succès.
Mais l’artiste tombe malade en 1666, il parvint tout de même à écrire de nombreuses pièces telles que Les Fourberies de Scapin, et obtint la permission de jouer Tartuffe qui remporte un énorme succès. Il signe sa dernière pièce Le malade imaginaire en 1673 . Au cours de sa quatrième représentation, il tombe sur scène et meurt quelques heures plus tard le 17 février 1673.

Le personnage

en relation

  • tartuffe
    722 mots | 3 pages
  • Tartuffe
    971 mots | 4 pages
  • Tartuffe
    926 mots | 4 pages
  • Tartuffe
    3565 mots | 15 pages
  • Tartuffe
    1114 mots | 5 pages
  • Tartuffe
    5540 mots | 23 pages
  • Tartuffe
    1611 mots | 7 pages
  • Tartuffe
    496 mots | 2 pages
  • Tartuffe
    1813 mots | 8 pages
  • Tartuffe
    1134 mots | 5 pages