Taylorisme

629 mots 3 pages
1) description du taylorisme

A la fin du 19eme siècle , l'ingénieur américain Frédérick Taylor à mis en application une nouvelle organisation du travail qu'il a baptisé l'organisation scientifique du travail . Son idée était de déterminer la meilleur façon de faire un travail. L'objectif était de lutter contre les temps morts, la flânerie des ouvriers et d'augmenter la cadence de travail pour accroitre les gains de productivité d'une entreprise. Tout d'abord en décomposant les taches d'exécution de ce travail par les ouvriers spécialisés , et les taches de conception par les ingénieurs, ce qu'on appel la division verticale des taches. Ensuite on observe la division horizontale des taches, Taylor à chercher à mettre en place les gestes les plus efficaces en adaptant les outils : les ouvriers se voit attribué une tache élémentaire , répétitive et dénué de sens qui nécessite aucun savoir faire particulier . Enfin le taylorisme en place le salaire au rendement , le salarié est rémunéré en fonction de sa productivité , ainsi ce salaire est perçu comme une récompense et pousse l'ouvrier à produire d'avantage . La production vise une consommation de masse , mais ne dépend pas de la demande , l'entreprise va donc accumuler d'importants stocks .
On peut ainsi dire que l'organisation scientifique du travail selon Taylor repose sur le « best of the way «, c'est a dire la meilleur façon de réaliser une tache. Cette OST très rigide marque donc la fin de l'autonomie des ouvriers de métiers , et l'avènement des ouvriers spécialisés sous la surveillance d'une hiérarchie omniprésente . Cela va entrainer l'embauche d'une importante main d'œuvre peu ou non qualifiée .

2)Le taylorisme est dépassé

Après l'époque formidable des 30 glorieuses , les pays développé vont connaître une grande crise économique marqué par le fort ralentissement des gains de productivité , la monté de l'inflation et un chômage de masse .En effet la productivité du travail augmentait de 5,9% en

en relation

  • NEO TAYLORISME
    4069 mots | 17 pages
  • Neo taylorisme
    1008 mots | 5 pages
  • Taylorisme
    4649 mots | 19 pages
  • Taylorisme
    2483 mots | 10 pages
  • Le taylorisme
    1009 mots | 5 pages
  • avoisjhuireh oei
    716 mots | 3 pages
  • Taylorisme
    554 mots | 3 pages
  • Le sociologue pris en sandwich
    2315 mots | 10 pages
  • Taylorisme
    392 mots | 2 pages
  • Le taylorisme est-il dépassé ?
    1231 mots | 5 pages
  • Retraites
    579 mots | 3 pages
  • CCF être ouvirer en France
    505 mots | 3 pages
  • Pizza hut
    520 mots | 3 pages
  • taylorisme bio
    374 mots | 2 pages
  • socio
    1365 mots | 6 pages