Taylorisme

574 mots 3 pages
1) La gestion qui se définit comme étant la réalisation d'objectifs par l'intermédiaire d'autres personnes. Cette science est donc la plus cruciale et la plus exigeante des activités humaines. Elle est en quelques sortes un processus spécifique consistant en activité de planification, d’organisation, de contrôler visant à atteindre des objectifs définis, grâce à l'emploi d'êtres humains et à la mise en œuvre d'autres ressources. Pour bien gérer ces ressources humaines, quelques doctrines ont été mises en œuvre. Ces dites doctrines sont : le taylorisme, le fayolisme et le fordisme'.
Taylorisme
Cette doctrine de l’ingénieur américain Frederick Winston Taylor correspond à l'organisation scientifique du travail, c'est çà dire à une division des taches qui repose sur des exécutants qui ne réfléchissent pas mais qui exécutent et des dirigeants qui sont le cerveau de l'entreprise. Le but de cette dite doctrine est d'accélérer la production, améliorer la productivité du travail et du capital. Le Taylorisme signifie: le travail la chaîne, c'est à dire que chaque ouvrier travaille à un poste devant lui et il est chronométré; c'est donc une production standardisée. En gros le taylorisme a pour but de réduire les coûts de fabrication et augmenter la production. La doctrine de Taylor est l’une des caractéristiques de l'industrialisation entre 1850-1939. Fayolisme Système d'organisation de Fayol de l'entreprise attribuant aux agents inférieurs une capacité professionnelle et aux « grands chefs » une capacité administrative s'exprimant dans les principes suivants : savoir, prévoir, organiser, commander, coordonner, contrôler. Cette doctrine de Henry Fayol stipule que le chef est l’élément clé d’une bonne gestion. Il est le responsable du succès de l’entreprise. En cas d’échec, il doit démissionner. Les chefs doivent posséder des qualités spécifiques qui ne sont pas innées. Elles s'acquièrent par l'expérience et par la

en relation

  • Le taylorisme
    2649 mots | 11 pages
  • Le taylorisme
    2636 mots | 11 pages
  • Le taylorisme
    5009 mots | 21 pages
  • Taylorisme
    501 mots | 3 pages
  • Taylorisme
    1495 mots | 6 pages
  • Taylorisme
    1326 mots | 6 pages
  • Taylorisme
    787 mots | 4 pages
  • Taylorisme
    629 mots | 3 pages
  • le taylorisme
    1059 mots | 5 pages
  • taylorisme
    1040 mots | 5 pages