Taylorisme

5031 mots 21 pages
9 Les différentes formes d’organisations du travail

Positionnement du chapitre dans le programme STG
Thème
Sens et portée de l’étude
Notions et contenus à construire
4.2. Les différentes formes d’organisation du travail
L’organisation du travail consiste à déterminer les règles d’exécution des activités et de la production. Elle vise à augmenter l’efficacité du travail par la mise en place de formes d’organisation spécifiques et identifiables.
Certains modèles organisationnels anciens ont montré leurs limites ; de nouvelles formes d’organisations sont apparues.
– Division du travail.
– Coordination.
– Spécialisation, standardisation, polyvalence.
– Organisation scientifique du travail, toyotisme.
– Enrichissement des tâches.
– Flexibilité.
Objectifs pédagogiques du chapitre
1. L’OST : première organisation « idéale »
1.1 Quels sont les fondements de l’organisation scientifique du travail ?
1. Connaître le contexte de l’émergence du taylorisme.
2. Identifier les principes fondamentaux de l’OST.
1.2 Quels sont les apports et les limites du taylorisme ?
Connaître les apports et les limites de l’OST.
2. Les autres formes d’organisations de la production
2.1 Quelles sont les caractéristiques des nouveaux modèles d’organisation ?
Identifier d’autres modèles d’organisation comme l’enrichissement des tâches, les équipes autonomes, le toyotisme…
2.2 Quels sont les apports et les limites de ces nouvelles organisations ?
Apprécier les apports et les limites des nouvelles organisations.
Cours

1. L’OST : première organisation « idéale »
1.1 Quels sont les fondements de l’organisation scientifique du travail ?
A. Le contexte économique et social
C’est au début du XXe siècle aux États-Unis que l’Organisation scientifique du travail (OST) a été complètement développée par Frederick W. Taylor (1911). Cette théorie est l’aboutissement d’un contexte économique et social très particulier. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, les États-Unis

en relation

  • Le taylorisme
    2649 mots | 11 pages
  • Le taylorisme
    2636 mots | 11 pages
  • Le taylorisme
    5009 mots | 21 pages
  • Taylorisme
    501 mots | 3 pages
  • Taylorisme
    1495 mots | 6 pages
  • Taylorisme
    574 mots | 3 pages
  • Taylorisme
    1326 mots | 6 pages
  • Taylorisme
    787 mots | 4 pages
  • Taylorisme
    629 mots | 3 pages
  • Taylorisme
    268 mots | 2 pages