Tchernobyl et fukushima

918 mots 4 pages
Tchernobyl

La catastrophe s’est produite le 26 avril 1986, elle est la conséquence de plusieurs erreurs humaines.
La centrale nucléaire Lénine est située tout près de Tchernobyl en Ukraine (qui faisait partie à l’époque de l’URSS). Kiev, la capitale de l’Ukraine ne se trouve qu’à 110 Km de là. La centrale nucléaire est également à proximité de la frontière avec la Biélorussie.

[pic]

Causes :

Le 25 avril, le responsable d’exploitation a pris la décision de procéder à un test sur le réacteur n°4 de la centrale nucléaire. Ce réacteur était de type RBMK. Cette décision était déjà une erreur car on ne réalise jamais ce genre de test quand une centrale est en production.
Ce test avait pour but de prouver que le réacteur pouvait se relancer de lui-même en cas de panne de courant. Les réacteurs RBMK sont instables à faible puissance avec du combustible peu enrichi comme c'était le cas. Un opérateur a commis une erreur provoquant la chute de la puissance du réacteur, c’est ce qui est qualifié d’empoisonnement du réacteur.
Une réaction chimique s’est produite dans le réacteur, ce qui a provoqué une explosion. Elle n'avait donc rien de nucléaire : si le point de départ était bien une réaction nucléaire en chaîne, c'était bien une réaction chimique, et non nucléaire qui avait provoqué la catastrophe.
Suite à l'accident, de grandes quantités de radio-isotopes et de radioactifs ont été libérés dans l'atmosphère. L'accident qui s'est produit est classé au niveau 7, le plus élevé sur l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires).

Le réacteur avait aussi deux erreurs de conception.
-Le premier défaut se situait dans l'enceinte de confinement. A part le bouclier supérieur de 1400 tonnes qui recouvre le réacteur et le bouclier inférieur installé sous la cuve, le réacteur n'était protégé que par l'enceinte constituée par le grand hall des turbines. Chez nous la quasi totalité des centrales sont protégées par une double coque de protection

en relation

  • Energie nucléaire
    4232 mots | 17 pages
  • Le nucléaire en france, une fatalité?
    261 mots | 2 pages
  • Dell
    2408 mots | 10 pages
  • Fukushima
    1380 mots | 6 pages
  • Nucléaire le cas de la france
    524 mots | 3 pages
  • Loll
    1026 mots | 5 pages
  • les enjeux du nucléaire
    6381 mots | 26 pages
  • Fukushima développement durable fiche mémoire
    770 mots | 4 pages
  • Developement des centrales nucléaires dans le monde
    1892 mots | 8 pages
  • Le nucléaire francais
    2031 mots | 9 pages