texte sur Hegel

660 mots 3 pages
L'hégélianisme.
Combattant à la fois Kant, qui avait établi la distinction et l'antagonisme du subjectif et de l'objectif, et Fichte, qui était tombé dans un idéalisme purement subjectif, Hegel admettait comme Schelling l'unité absolue de toutes choses, l'identitédu sujet et de l'objet; mais, tandis que Schelling, pour expliquer comment tout dérive de cette unité, prend son point de départ dans l'absolu, qui lui est révélé par une intuition immédiate, Hegel part de l'idée, et prétend, par la seule force de la dialectique, faire sortir de l'idée toutes choses, l'absolu, la nature, l'esprit : l'absolu, c'est l'idée pure, l'idée considérée en elle-même et d'une manière abstraite la nature, c'est l'idée manifestée et devenue objet; l'esprit, c'est l'idée faisant retour sur elle-même; et, selon qu'en revenant ainsi sur elle-même, l'idée (devenue alors esprit) s'envisage comme esprit subjectif, comme esprit objectif, ou comme esprit absolu, elle nous donne soit l'âme, objet de la psychologie, soit nos semblables et la société objet de la morale, soit enfin Dieu, objet de la religion. Hegel définit en conséquence la philosophie comme
" la science de la raison en tant que celle-ci est l'idée et la conscience de toute existence dans son développement nécessaire."
Il divise toute la philosophie en trois parties, contenant chacune trois divisions, elles-mêmes possédant trois subdivisions (système des triades hégéliennes) :
A - La première étudie le développement des notions universelles des déterminations de la pensée qui sont le fondement de toute existence, naturelle et spirituelle et qui constituent l'évolution logique de l'absolu; c'est la philosophie de l'être ou science de la logique (ou encore la science de l'idée en-soi et pour-soi). Kant avait établi une séparation infranchissable entre l'esprit et la réalité; le noumène demeurait inaccessible à la pensée, limitée aux phénomènes. Hegel identifie le réel et le rationnel :
"ce qui est réel est rationnel, et ce

en relation

  • texte hegel
    2577 mots | 11 pages
  • Texte hegel
    1430 mots | 6 pages
  • Texte hegel
    1478 mots | 6 pages
  • Texte de hegel
    435 mots | 2 pages
  • Texte de hegel
    276 mots | 2 pages
  • Explication de texte: hegel
    2106 mots | 9 pages
  • Texte de hegel explication
    2796 mots | 12 pages
  • Explication de texte hegel
    1256 mots | 6 pages
  • Expliction texte hegel
    746 mots | 3 pages
  • Explication de texte sur hegel
    775 mots | 4 pages