Texte2

963 mots 4 pages
Texte2
« Vous voyez donc que, rapport avec les autres, encroûtement et liberté, liberté comme l’autre face à peine suggérée, ce sont les trois thèmes de la pièce. Je voudrais qu’on se le rappelle quand vous entendez dire : « l’enfer c’est les autres » » dit Sartre en préambule de l’enregistrement phonographique de la pièce en 1965. Cette pièce jouée en 1944 est très célèbre notamment pour cette citation « l’enfer c’est les autres » que Sartre emploie dans un sens précis. La pièce en un acte aborde des thèmes variés dès la 1ère scène d’exposition. Ce texte se situe au début de l’œuvre. Dans la première scène il y a une confrontation entre les 3 personnages. Garcin y explique sa mort. Cette confrontation entre les 3 personnages fait naître une tension qui illustre bien la phrase se Sartre : « l’enfer c’est les autres ».

I) une écriture singulière
L’auteur au-travers de l’écriture d’une pièce distille des indices pour faire passer un message. De plus, par la double énonciation on adresse au public un message (A). Enfin, les personnages dans l’extrait endossent un masque, un jeu de rôle révélateur entre bourreau, héro et victime.
A) double énonciation
Le théâtre implique 1 situation de communication particulière que l’on désigne par l’expression de la double énonciation. •l’auteur fait parler ses personnages eux-mêmes incarnés sur scène par des comédiens. •Les personnages s’adressent les uns aux autres. Mais leurs paroles sont indirectement destinées au public présent dans la salle. Les didascalies sont destinées aux acteurs, aux metteurs en scènes et au lecteur. Elles sont souvent essentielles à la compréhension d’une scène pour le lecteur.

en relation

  • Texte2 Les Animaux Malades De La Peste FRA
    1136 mots | 5 pages
  • Dictionnaire immobilier
    4674 mots | 19 pages
  • Questions EVAL FABLE
    576 mots | 3 pages
  • lecture 1ere
    1198 mots | 5 pages
  • Corpus sur 'lutopie
    1069 mots | 5 pages
  • Question corpus
    343 mots | 2 pages
  • L'amour
    614 mots | 3 pages
  • La finde vie
    1386 mots | 6 pages
  • Le genre romantique selon v. hugo
    1366 mots | 6 pages
  • lolo
    353 mots | 2 pages