Théatre et son double

Pages: 8 (1971 mots) Publié le: 2 mai 2010
Plan détaillé de la dissertation sur la citation

A partir du caractère polémique de la citation, comment situer historiquement et ce par rapport à quoi se situe Artaud ? Quel apport et quelle influence a eu Artaud après les années 1930 (influence qui sera tardive puisqu'elle ne se fait véritablement sentir que dans les années 1970) ? La citation nous inscite également à poser le problème durapport au texte pour le dramaturge et pour le metteur en scène.

I. Le caractère polémique de la citation

A) Une citation ouvertement opposée à la tradition
Depuis l'Antiquité, le théâtre est d'abord un texte et la mise en scène n'est que le faire-valoir du texte, par les décors, les mouvements et les costumes... Aristote affirme que la production littéraire englobe forcément des textes,et en particulier la tragédie qui est une technique de composition du texte régie par le contenu et par l'action. Le rôle qu'Aristote attribue au langage est extrêmement important, surtout dans le théâtre puisque le langage y est un reflet de la dignité. C'est un langage qui se différencie du langage commun et qui supplée à ses carences. Le spectacle n'est donc que la mise en forme du texte, parle pathos qui provient directement du jeu des comédiens, ce qui n'est qu'un complément du texte. On trouve peu de choses dans la Poétique sur la représentation, si ce n'est justement qu'elle apparaît comme un complément du texte. Au moyen-age, la liberté de la représentation se développe aussi bien pour les pièces sérieuses (les mystères) que pour les pièces populaires (les farces). On assiste a ungrand développement de la gestuelle, qui apparaît également dans les chansons de geste. Cependant, on trouve toujours un appui sur le texte. A partir de l'époque classique, on peut affirmer que l'effort de la mise en scène du texte est très réduit, voire presque inexistant.

B) Les textes de théâtre sont presque toujours les faits de théoriciens
Les Préfaces qui traitent du genre théâtralsont très nombreuses mais sont souvent écrits par des auteurs qui ne sont pas des dramaturges : Rousseau (Lettres sur les spectacles), Stendhal (Racine et Shakespeare)... Il y a donc peu de metteurs en scène, à l'exception de Molière qui est à la fois acteur, auteur et metteur en scène. Ce n'est qu'à partir du XXème siècle que les auteurs deviennent également des metteurs en scène, comme on leconstate avec Bretch ou Artaud. Jusqu'au XIXè siècle, la notion moderne de mise en scène n'existe pas : on répète le texte, il y a souvent une participation de l'auteur mais c'est le plus fréquemment le directeur du théâtre où se joue la pièce qui est le plus dirigeant dans la mise en scène des textes et avec les comédiens. Ce n'est qu'à partir de la fin du XIXè siècle que la mise en scène commence àêtre théorisée, surtout après le Second Empire où les créations romantiques sont de plus en plus rares et laissent place aux vaudevilles et aux opérettes. On revient donc à une conception du théâtre comme événement. Le premier qui désire réellement donner une unité à tous les éléments du théâtre est Antoine ; il met en valeur les grands textes en les mettant en scène. C'est Artaud qui crée larupture la plus radicale en rejettant le texte au profit du spectaculaire. A cette conception s'oppose celle d'un metteur en scène comme Jean Copeau qui est adepte du "tréteau nu", c'est-à-dire l'absence de décor, de costume) afin de mettre en valeur le texte.

II. La critique d'Artaud

A) La critique du théâtre-texte (Voir les rappels d'histoire littéraire sur les théories d'Antonin Artaud)Artaud met en valeur les limites du langage qui est trop abstrait (Cf. les théories symbolistes) et qui a perdu de sa charge émotive. Le langage des textes modernes et classiques s'est mis selon lui au service de la psychologie, puisque les caractères priment sur l'action. De plus, les grands textes classiques obligent les spectateurs et les acteurs à stagner dans le passé.

B) L'argumentation...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le théâtre et son double
  • Le théâtre et son double
  • Le theatre et son double
  • Le théâtre et son double artaud
  • Antonin artaud et le théâtre et son double
  • Le théâtre et son double antonin artaud
  • Le théâtre et son double-antonin artaud
  • Histoire litteraire artaud le théatre et son double

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !