Théorie de l'architecture v professeur bruno marchand

Pages: 17 (4099 mots) Publié le: 30 décembre 2011
Théorie de l’architecture V Professeur Bruno Marchand

n Utzon aurait-il en tête l’aphorisme d’Auguste Perret: “Le grand architecte, c’est celui qui prépare de belles ruines”Auguste Perret cité par R. Claude dans “Auguste Perret et la demeure”, F Couleurs, n˚ 4, 1944. Lorsqu’à la fin de son mandat pour l’Opéra de Sydney, il compare, dans des propos amers et désabusés, les futures ruines del’Opéra à celles, sublimes, du Chichén Itzà Yucatan, qu’il a visité lors d’un séjour au Mexique, en 1949. Comme il l’a affirmé dans son texte “Platforms and Plateaus” de 1962, Utzon identifie la monumentalité à la pérennité du socle et tion sublime avec le paysage, à l’image des plateformes qui accueillent des temples précolombiens, où il remarque aussi l’importance de la présence monumentale desemmarchements et d traste entre la base solide et la légèreté des constructions qu’elle accueille.“La plateforme est un élément architectural fascinant. J’ai été pour la première fois fasciné par ces plateformes lo n voyage d’étude au Mexique, en 1949, où j’ai découvert plusieurs variations de l’idée et de la dimension de ces éléments. Ils irradient une grande force”.J. Utzon, “Platforms and Plateaus: IDanish Architect”, Zodiac, n° 10, 1959.Ces principes fondent en quelque sorte la monumentalité de l’Opéra de Sydney: un socle surélevé accueille des coques nervurées, inspirées du mond anique et dont la fragilité, par contraste, est une réponse émotionnelle et romantique aux éléments du monde naturel. Les voûtes se fondent avec les nuages, en lévitation au-dessus de la ba norme portée des voûtesd’Utzon est, comme dans le cas de la structure métallique de Kahn, un travail remarquable d’ingénierie. Mais dans cette analogie entre la structure des voûtes et les urelles, nous pouvons revenir à l’interprétation organiciste et romantique que fait Viollet-le-Duc de l’architecture gothique quand il affirme:“De même qu’en voyant la feuille d’une plante, on e plante entière (...) de même en voyant unprofil, on en déduit les membres d’architecture; le membre d’architecture, le monument”.Dès les années quarante, la nécessité de dépasser le fonc l’affirmation des valeurs esthétiques et humanistes amène l’historien Sigfried Giedion, associé à José-Luis Sert et à Fernand Léger, à préconiser l’émergence d’une Nouvelle Monumentalité s la forme d’un manifeste et censée représenter la troisième étapedu mouvement moderne, après celles de la cellule du logement et de la planification.Pour les auteurs de ce manifeste,“si ices sont créés pour exprimer la conscience sociale et la vie collective d’un peuple, celui-ci exigera qu’ils ne soient pas simplement fonctionnels. Il demandera qu’il soit tenu compte, dans leu son besoin de monumentalité et d’élévation de l’âme”.S. Giedion, F. Léger et J.-L.Sert, “Nine Points on Monumentality” in S. Giedion, Architektur und Gemeinschaft, Rowohlt Verlag, Hamb rtant, pour certains architectes qui s’estiment proches de la modernité des années vingt, le terme “monumentalité” a une connotation négative car il représente à la fois le symbole de la pu de l’idéologie des États totalitaires et le retour aux valeurs de l’académisme. Peut-on faire des monumentset rester fidèle aux acquis du mouvement moderne? Qu’est-ce qui caractérise un m vingtième siècle?Ces questions ne sont qu’une facette d’un débat complexe et parfois confus (surtout à cause de la difficulté de définir de façon précise ces notions) consacré à la significatio chitecture publique de l’après-guerre. La revue anglaise The Architectural Review consacre le numéro de septembre 1948 à unsymposium, auquel participent G. Paulsson, H.-R. Hitchcock, W Giedion, W. Gropius, L. Costa et A. Roth, qui fait surtout ressortir des points de vue contrastés sur les formes aptes à exprimer la monumentalité.A ce sujet Walter Gropius s’exclame,“Le vie t le symbole d’une conception statique du monde, dépassée aujourd’hui par la relativité et par des énergies changeantes. Je crois, dès lors,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Théorie de l'architecture
  • Théorie de l'architecture
  • Théorie de l'architecture: les bases
  • Apprendre à voir l'architecture de bruno zévi
  • Apprendre a voir l'architecture bruno zevi
  • Bruno zevi
  • Bruno zevi
  • Apprendre à voir l'architecture de bruno zévi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !