Théorie des parties prenantes

10599 mots 43 pages
Sommaire

Introduction 1
Partie 1. Généralité 2
I- Domaines d'application 2
II- Origines et définitions du concept de partie prenante 3
Partie 2. Analyse et bilan critique de la théorie des parties prenantes 7
I- Les relations entre la TPP et le management stratégique 7
II- Une analyse critique de la TPP 13
Partie 3. Impact sur l’entrepreneuriat 19
I- Modèle de parties prenantes et création de valeur: 19
II- Type et rôle des parties prenantes dans les politiques de développement durable 20
III- Vers une théorie du champ de l’entrepreneuriat 22
Conclusion 26
Références 27

Introduction

Depuis une quinzaine d’années, la théorie des parties prenantes fait l’objet d’une attention croissante dans la littérature managériale. Elle se trouve, en effet, au cœur des débats portant sur le rôle joué par l’entreprise dans nos sociétés. La notion de partie prenante (PP à présent) a d’abord été mobilisée en stratégie avant de devenir incontournable dans les réflexions centrées sur les systèmes de gouvernance des entreprises. Quant à la TPP, elle est devenue la référence théorique centrale dans la littérature anglo-saxonne portant sur l’éthique organisationnelle et tend à se poser comme une alternative aux théories contractuelles des organisations (théorie de l’agence et économie des coûts de transaction) pour reformuler la théorie de la firme. La TPP veut être une théorie managériale et une théorie normative en éthique organisationnelle, ce qui conduit souvent à une combinaison de ces deux dimensions. De façon générale, elle recouvre un ensemble de propositions qui suggèrent que les dirigeants de la firme ont des obligations éthiques envers leurs PP. L’objectif principal de la TPP est ainsi d’élargir la représentation que les sciences de gestion se font du rôle et des responsabilités des dirigeants : au-delà de la fonction de maximisation du profit, il convient d’inclure dans la gouvernance de l’entreprise les intérêts et les droits des

en relation

  • Théorie des parties prenantes
    895 mots | 4 pages
  • Théorie des parties prenantes
    7765 mots | 32 pages
  • La théorie des parties prenantes
    6030 mots | 25 pages
  • Théorie des parties prenantes
    4520 mots | 19 pages
  • Théorie des parties prenantes
    624 mots | 3 pages
  • La théorie des parties prenantes
    2260 mots | 10 pages
  • Théorie des parties prenantes
    22779 mots | 92 pages
  • Théorie des parties prenantes
    462 mots | 2 pages
  • Théorie d'organisation
    6017 mots | 25 pages
  • La rse
    7519 mots | 31 pages