Théories non standard du marché du travail

Pages: 9 (2224 mots) Publié le: 5 mars 2012
Dossier 2 : Les analyses « non standard » du marché du travail

 Théorie de la Convention – Boltanski, Thévenot, Favereau, Duvernay.
Cette théorie prend naissance en 1989, avec un article de Favereau. Ses sources sont celles de la théorie keynésienne, la théorie de la segmentation ainsi que la théorie de la rationalité limitée de Simon.
Le point de départ est de dire que dans un contexte derationalité limitée en termes d’accès à l’information et de traitement de l’information, la coordination va se baser sur les règles. Ces règles sont ce que l’on appelle de manière très générique des conventions et peuvent être caractérisées comme une vision commune, savoir commun, qui émerge et conduit à des interprétations convergentes. Autrement dit, une vision commune qui s’impose à tous.
Cesconventions s’appliquent à beaucoup de choses (ex : qualité de la marchandise, s’arrêter quand le feu est rouge, règle sociale instituée, politesse, routines du quotidien, etc…). S’appuyer sur toutes ces conventions permet aux individus de simplifier leurs choix et donc de réduire l’incertitude et la complexité des actions. Finalement la convention cadre l’action.
Une de ses caractéristiquesprincipale est qu’elle doit être interprétable, compréhensible, par les individus et fasse plus ou moins consciemment l’unanimité. Une convention est communément partagée afin de ne pas être remise en cause. Dès lors une convention est dynamique et peu évoluer dans le temps si la base d’accord évolue elle aussi. En résumé une convention cadre l’action, c’est un langage commun qui guide l’individu ets’applique à une multitude d’objets.
En économie du travail on peut mobiliser les conventions pour comprendre le fonctionnement des ressources humaines et des entreprises. Une convention est un ensemble de règles avec d’une part des règles d’en haut, qui sont toutes les règles établis par la direction, et d’autres qui viennent d’en bas qui représentent une régulation autonome et proviennent dessalariés. Lorsqu’elles se rencontrent un compromis se met en place, ce compromis est un ajustement considéré comme légitime à un moment donné, même s’il peut être amené par la suite à évoluer. Par exemple une chaine de production avec une cadence imposée et une marge d’autonomie au salarié pour s’organiser avec peut-être une rotation des postes. Il faut bien voir que l’entreprise est vue commeévolutive, on ouvre la boîte noire et on observe les règles. L’entreprise est une organisation apprenante, les règles évoluent, s’adaptent pour assurer la meilleur efficacité possible.
Deux logiques d’apprentissage sont mises en avant par le texte :
- La boucle simple ; l’application des règles en vigueur suffit à être efficace.
- La double boucle ; qui met l’accent sur la modification des règles,mises en place de nouvelles conventions.
Ce qui est mis en avant est qu’une convention doit être interprétable, jugé acceptable par les acteurs sinon elles ne prennent pas.

 La théorie de la régulation
La théorie de la régulation provient de la synthèse de deux courants théoriques ; keynésien et marxiste. De Keynes elle reprend l’analyse macroéconomique en terme de circuit et de bouclagemacro et de l’analyse marxiste la production et la distribution des richesses sont régit par des rapports sociaux (il y a des lois identifiables qui sont historiquement et socialement déterminées). Ce que la TR remet en cause dans l’analyse marxiste est l’idée de loi tendancielle, la plus connu dite du taux de profit, qui pour les régulationnistes est une loi qui n’est pas fixée une fois pour touteet qui évolue historiquement. La TR met l’accent sur la notion de changement et son objet d’analyse principal est la transformation du capitalisme. Le capitalisme est une forme de production que l’on retrouve dans plusieurs pays et époques mais dont les formes varient selon l’époque et le temps.
Notions de la TR :
Mode de production : ensemble des relations sociales qui régissent la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Théorie keynésienne du marché du travail
  • Les nouvelles théories du marché du travail: les nouveaux keynésiens
  • Travail sur M non
  • Theories du marche
  • La théorie du marché
  • Théorie marché
  • Dissertation théorie non cassique
  • marché du travail

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !