The portable war memorial (dossier hda 3eme)

2550 mots 11 pages
Sommaire

Introduction

I - Les Etats-Unis dans le années 60 Du rêve à la désilluision Edward Kienholz, un artiste engagé

II - L'oeuvre "The Portable War Memorial" Un décor grandeur nature Lecture et analyse Le message de Kienholz

III D'autres oeuvres commémorative ou critiques de la société Une autre œuvre commémorative Le pop art

Conclusion

Lexique

Bibliographie

Remerciement

Introduction

Depuis la nuit des temps, les guerres ont fait tremblé le monde, faisant de nombreuses victimes innocentes.
Par le biais des arts, des hommes ont dénoncé l'absurdité des guerres.

Nous avons choisi de vous présenter une œuvre d'Edward Kienholz, brillant moraliste américain des années 60' intitulée "The Portable War Memorial" où prospérité économique et guerre du Vietnam se cotoyen.

Edward Kienholz dans son atelier

I- Les Etats-Unis dans les années 60'

1.1 Du rêve à la désillusion :

A la fin de la deuxième guerre mondiale, les États-Unis est l'un des grands pays vainqueurs .
La guerre a su fructifier l'économie Américaine et a accentué leur puissance militaire en développant l'arme nucléaire .
Mais un autre pays vit aussi une croissance semblable : l'URSS
Les Américains et les Soviétique s'opposent, chaque camp accusant l'autre de vouloir dominer le monde.

De ce fait, les deux pays incarnent des systèmes économiques et politiques totalement opposés : communisme et collectivisation de touts les biens d’un coté; capitalisme et défense de la propriété privée, de l'autre .
A partir de 1947, les américains considèrent que les Soviétiques de Staline constituent une menace pour le peuple américain de Truman a l'époque.

Staline Harry Truman
Les deux grandes forces, entrent alors dans une guerre froide .
La guerre est dite ''froide '' car les deux pays ne s'affrontent pas directement sur un champs de bataille mais dans des pays tiers: en Allemagne,pays divisé en 1949,

en relation