Theatre l'absurde

Pages: 4 (789 mots) Publié le: 20 février 2013
L'Ennemi
Ma jeunesse ne fut qu'un ténébreux orage, F
Traversé çà et là par de brillants soleils; M
Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage, M
Qu'il reste en mon jardin bien peu de fruitsvermeils.
Voilà que j'ai touché l'automne des idées,
Et qu'il faut employer la pelle et les râteaux
Pour rassembler à neuf les terres inondées,
Où l'eau creuse des trous grands comme destombeaux.
Et qui sait si les fleurs nouvelles que je rêve
Trouveront dans ce sol lavé comme une grève
Le mystique aliment qui ferait leur vigueur?
— Ô douleur! ô douleur! Le Temps mange la vie,
Etl'obscur Ennemi qui nous ronge le cœur
Du sang que nous perdons croît et se fortifie!
— Charles Baudelaire

Des champ
1. Deux champs lexicaux dominent dans les trois premières strophes :
- lechamp lexical du climat : « ténébreux orage ; tonnerre ; pluie ; brillants soleils »,
- le champ lexical du jardin : « jardin ; fruits ; pelle ; râteaux ; terres ; fleurs ; sol ».
Et c’est en utilisantces deux champs lexicaux que Baudelaire va construire une métaphore filée sur les saisons et le climat qui va occuper les trois premières strophes. On note parmi les termes importants : « orage ;soleil ; tonnerre ; pluie ; jardin ; fruits ; automne ; terres ; fleurs ».

Dans ce sonnet, le temps devient le « Temps ». Analysons, strophe par strophe, le devenir du temps qui est ici (et dans touteson œuvre) considéré comme un « Ennemi ».
La première strophe, Baudelaire l’a écrite au passé : « ne fut », « traversé », « ont fait ». Et pour cause, dans cette strophe, l’auteur parle de sonenfance, d’évènements passés. Il utilise les intempéries comme « l’orage » ou encore « le tonnerre et la pluie » pour nous expliquer à quel point son enfance ait été bouleversée. Il y eut cependant « debrillants soleils » qui laissèrent aujourd’hui quelques « fruits vermeils » en son « jardin ». On peut comparer son jardin à sa mémoire et ses fruits à ses souvenirs ou ses œuvres conservées. Dans ce...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Théâtre de l'absurde
  • Theatre de l'absurde
  • Le théâtre de l'absurde
  • Theatre de l'absurde
  • théâtre de l'absurde
  • Le théâtre de l'absurde
  • Théatre de l'absurde
  • Le théâtre de l’absurde

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !