theorie

Pages: 9 (2035 mots) Publié le: 4 juin 2014
Cours n°3 : La dette envers l'espace pictural.
Égypte antique :
Document : représentation d'un homme, peinture égyptienne.
→ Volonté de représenter la figure humaine le plus lisiblement possible. Visage de profil (nez
exprimé, œil aussi), torse de face (rotation du corps). Combinaison des deux dimensions.
« La lecture d'un tableau est un exercice actif et non passif.
Un tableau n'est pas undouble de la réalité, c'est un signe. Il y a d'une part l'univers avec ses
milles spectacles devant cet univers il y a l'homme qui n'est jamais immobile devant lui. Il est
possible d'extraire de ce spectacle certaines caractéristiques et de les intégrer dans un image, non
pas représentation, mais suggestive. Ce qui est sur l'écran plastique n'est ni le réel, ni le pensé c'est
un signe. C'est) dire un système de lignes et de tâches intermédiaires qui permet le truchement,
laisse l'artiste attirer l'attention du spectateur sur un point du spectacle éternellement mobile de
l'univers. »
Pierre FRANCASTEL, Peinture et Société.
Époque médiéval :
« Il est difficile de définir la structuration de l'espace du Moyen Age occidental, car l'époque est
régie par une sorte de négation dumonde terrestre. »
Tableau : Charenton, visite de l'ange Gabriel.
Pas de profondeur, système d'aplats. Code de couleurs : jaune = lumière, vert = espoir.
Chaque chose permet au spectateur de rentrer dans l'histoire de ce tableau, interprétation du monde.
Autre exemple :
Représentation du monde divin ET du monde terrestre.
Grand ciel bleu sombre : mise à distance absolu entre ces deux mondes.Monde terrestre s'organise selon une certaine profondeur.
Code de représentation lié à la représentation du bas monde et du monde céleste.
La Renaissance :
« La nouvelle conception de l'espace : la perspective.
Perspective linéaire – du latin voire au travers.
Les objets situés sur une surface plane sont représentés tels qu'ils apparaissent indépendamment de
leur forme réelle et de leurrapport absolu à l'espace. L'ensemble du tableau ou du dessin ne
correspond qu'à un seul angle de vue ou point d'observation.
Avec la perspective la notion moderne d'individualisme trouve son équivalent artistique. »
→ Rapport de l'homme au monde.
Prise de confiance, monde devient quelque chose d'appréhendable. L'homme est au dessus de tout.
Tableau : Visite de la reine de Sabbat au roi Salomon.Plus d'aplat. Perspective dominante.
Scènes religieuses ramenées à la perspective.
Valeur des couleurs toujours importante. Personnage central mis en évidence.
Éléments architecturaux (poutres..) créent la perspective et humanise le tableau.
→ Dispositif humanisé

Tableau : représentation d'une bataille
Le jeu des lances indique une certaine profondeur.
Dans le monde perspectif, la ligneest un élément important.
Tableau : Raphael
Figure importante de la Renaissance : rapport de l'homme au monde céleste.
Symétrie : monde divin représenté selon un cercle de lumière et monde terrestre organisé dans un
autre cercle. Idée : ces deux mondes peuvent cohabiter, interférence entre ces deux mondes.
Dans le monde chrétien occidental : forme de stabilité
Tableau : Poussin
Perspectivesévère, personne ne tient le centre du tableau. Centre donné par la profondeur.
Monde Baroque :
« L'attachement à une forme traduit toujours un projet idéaliste de totalisation.
A présent la figure maitresse n'est plus le cercle de centre unique rayonnant, lumineux, paternel,
mais l’ellipse qui oppose à ce foyer visible, un autre foyer également actif, également réel mais
obturé mort, nocturne,centre aveugle, revers du yang solaire germinateur : absent. »
Severo SARDUY, Barroco
Cosmologie baroque : intervient après une division au sein de l'église. Monde protestant prend son
essor → âge de la contre réforme. Les catholiques réagissent contre les protestants. Le monde
occidental se sent menacé, tout ce qui a été posé pendant des siècles peut devenir instable.
Ère baroque...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Théorie
  • Théorie
  • La théorie
  • Theorie
  • Theorie
  • Theorie
  • Théorie
  • Théorie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !