Totalitarisme

Pages: 11 (2616 mots) Publié le: 12 juin 2012
talitarisme
« Etat et embrigadement des masses dans les totalitarismes de l’entre-deux guerre (1919-1939) en Italie, Allemagne, et URSS »
Plan possible

Introduction :
Le totalitarisme n’est pas avant tout une idéologie, mais d’abord une pratique, une façon d’exercer le pouvoir qui correspond à un certain moment de l’histoire politique de l’Europe entre les deux-guerres.
Pour qu’il soitpossible, il faut que les masses soient composées d’individus " atomisés ", c’est-à-dire des individus coupés des structures d’encadrement de la société traditionnelle et isolés,  et qui offrent une proie facile pour les candidats à la dictature.
La première étape dans la genèse de l’Etat totalitaire passe par la mise en place d’un parti-Etat exclusif qui encadre et conditionne les individus pour enfaire une masse docile et soumise.
Ce n’est qu’ensuite que la violence d’Etat devient la règle de fonctionnement « naturelle » de la société totalitaire : la population est surveillée, les opposants sont éliminés, l’ennemi est désigné.
L’embrigadement de la population ainsi effectué a pour repère un guide, pour cosmogonie une idéologie et pour horizon une mission.

I/ L’encadrement et leconditionnement des individus par le parti-Etat :
A/ De la naissance à la mort
- L’Ecole sous tutelle: les programmes épurés et les maîtres devenus relais du pouvoir ( cf. cours de marxisme en URSS).
- L’encadrement de la jeunesse (Hitlerjungen, Ballilas, Komsomols)
- Le travail (suppression des syndicats, corporatisme ou stakhanovisme ( militarisation du travail) .
- Les loisirsencadrés (cf. le Dopolavoro en Italie)
- Une place précise dévolue à la femme (le foyer, la famille, la procréation en Italie et Allemagne ; le travail à l’égal des hommes et la famille en URSS)
B/ La manipulation des esprits
- La pensée et le livre contrôlés (cf. autodafés dans l’Allemagne nazie).
- La propagande d’Etat : par l’affiche, la radio, les grandes parades, les manifestationssportives, les arts.
- La fabrication de nouvelles élites
Le système est complété par tout un barème de récompenses et de punitions, stimulant l’émulation et entretenant l’angoisse de ne pas être jugé conforme au modèle-type du « bon » citoyen .
C/ La centralisation du pouvoir
- La réorganisation territoriale : casser les anciennes identités et solidarités
L’Allemagne, paysfédératif, devient avec le nazisme un état centralisé d’où est exclu tout particularisme régional . Le parti unique fournit un encadrement politique de la nation . Le pays est découpé en " Gaue" commandées chacune par un   Gauleiter, subdivisées en cercles , puis en cellules .Cette hiérarchie parallèle, double l’administration proprement dite .
Idem pour le Stalinisme avec l’URSS qui devient « uneprison des peuples » sous le contrôle de la nomenklatura du parti et de la police politique.
- La centralisation du pouvoir n’est pas uniforme. Alors que le Stalinisme élimine les élites traditionnelles au nom de la transformation de la société, Nazisme et Fascisme les maintiennent, ainsi que les organisations traditionnelles telles que les Eglises et l’Armée. Une différence existe entre lestalinisme au pouvoir très concentré et la déconcentration du pouvoir sous Hitler (rôle de la SS de Himmler) . L’Italie de Mussolini se situe entre les deux.
Cependant il est indéniable qu’il y a des traits communs dans la parenté de la fonction du chef, qui est toujours le référent, l’arbitre, et donne l’impulsion.

Dans ces régimes les relations entre Parti et Etat sont complexes et il y atendance au contrôle de l’administration et du « gouvernement » par le Parti (très net pour la SS à partir de 1938). Celui-ci incarne le mouvement alors que l’Etat représente l’autorité ; c’est la dynamique entre les deux qui va créer le totalitarisme.

II/ Un état policier et une terreur de masse :
A/ La surveillance des populations
- un appareil policier pléthorique et tout puissant,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • les totalitarisme
  • totalitarisme
  • Totalitarisme
  • Totalitarisme
  • Totalitarisme
  • totalitarisme
  • Les totalitarismes
  • Totalitarismes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !