Tous ruinés dans 10 ans, jacques atali

Pages: 13 (3220 mots) Publié le: 25 février 2011
Jacques Attali : Tous ruinés dans 10 ans ?

Editeur : Fayard - Date de parution : 19/05/2010 - Nombre de pages : 260

Les pays occidentaux ont un long passé d’emprunteurs et se sont retrouvés à plusieurs reprises en situation de défaut de paiement. Au lendemain de la seconde Guerre mondiale, les nations occidentales achèvent leur construction et établissent leur suprématie sur lereste du monde ; elles sont devenues les créanciers internationaux ainsi que les organisateurs du circuit de la dette. Les dérives de ce système ont conduit à une modification et à un retournement des rapports de force, qui a amené l’Occident à vivre au crochet de l’épargne des pays du Sud. Selon J.A., nous sommes aujourd’hui au bord d’un nouvel ordre mondial qui est «un rite de passage nécessaire»et qui s’illustre par le fait que lorsqu’une « nouvelle puissance dominante » émerge, « elle prête aux souverains dominants avant de les remplacer ». Comment alors briser le cercle de l’endettement, éviter la ruine de l’Occident et mettre fin aux dérives d’un système financier international déséquilibré ? Pour cela, il conviendra dans un premier temps de se concentrer sur un aspect définitionnelet historique de la dette et de voir dans quelle mesure elle peut être considérée comme un mal nécessaire. Par extension, nous verrons qu’il est important de faire la distinction entre une bonne et une mauvaise dette. Dans un second temps, nous tenterons d’établir un état des lieux et d’identifier les enjeux et perspectives qui s’offrent aux différents acteurs du système économique mondial dans lesdix prochaines années.

I/ La dette, un mal nécessaire

1/ Constat empirique

La dette est une somme que l’on doit ; elle est initiée par un emprunt qui résulte d’un contrat passé entre deux entités. D’un côté, l’emprunteur bénéficie d’une rentrée d’argent immédiate qu’il n’aurait pu réunir seul ; de l’autre, le créancier est assuré de récupérer l’intégralité de la somme prêtée,majorée d’intérêts qui lui permettront d’effectuer une plus-value. Le montant des intérêts ainsi que la durée de l’emprunt sont les deux principaux sujets de négociation de ce contrat, le souci majeur étant d’avoir l’assurance d’être remboursé du vivant du débiteur. Du temps des royautés européennes, les souverains ont dû faire appel à des fonds privés pour financer les guerres et le fonctionnement dela Cour. Le roi contractait alors une « dette personnelle » mais n’étant pas immortel, il ne pouvait garantir la restitution de sommes importantes. Afin d’éviter les défauts de paiement et d’attirer la confiance des bailleurs de fonds, le pouvoir créa la notion de « dette publique » : c’est le peuple, immortel, qui devenait le débiteur et assurait le paiement de la dette. Dès lors, le souverainreconnaissait que ses actions ne l’engageaient plus uniquement lui, mais aussi ses sujets et ses successeurs.

Avec la notion de dette publique, les raisons qui poussent un souverain à contracter un emprunt évoluent. Il convient de distinguer la dette privée d’un pays, à savoir l’ensemble des emprunts contractés par les particuliers et les entreprises privées, et la dette publique, supportée elleaussi par la population mais faite au nom de l’Etat et pour financer « les services publics (et) veiller au bien-être des citoyens ». Le pouvoir s’appuie donc sur l’emprunt pour jouer le rôle « d’assureur » de la société. Le bien-être et la sécurité de la population engendrent alors de très importantes dépenses qui augmentent bien plus vite que les recettes (fiscales notamment). Cela crée undéficit structurel dans le fonctionnement de l’appareil étatique ; le recours à l’emprunt devient alors un besoin permanent.

J.A ne se borne pas à une définition ou à un historique documenté de la dette mais pointe aussi du doigt plusieurs facteurs clés qui en déterminent les aspects qualitatifs. L’auteur s’intéresse d’abord aux notions de risque et de devoir inhérentes à l’action d’endettement,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dans 10 ans
  • Quel france dans 10 ans
  • Moi, nojoud, 10 ans, divorcée
  • Le travail dans 10 ans
  • Comment vous voyez-vous dans 10 ans ?
  • Animation 6-10 ans
  • Bilan de l'euro 10 ans apres
  • Smart : 10 ans de démarche marketing

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !