TP ecg

404 mots 2 pages
Le cœur est un organe qui produit en permanence des impulsions électriques, nécessaires à sa contraction. Pour étudier le fonctionnement électrique du cœur il faudrait en principe planter desélectrodes à la surface du cœur et étudier comment les ondes se propagent d’une électrode à l’autre. Mais l’on s’est aperçu depuis longtemps qu’on obtient exactement le même en installant les électrodes auxpoignets, aux chevilles et sur la peau du thorax. Le tracé obtenu constitue l’électrocardiogramme (ECG), ce dernier est fondamental en cardiologie : il permet de poser des diagnostics précis (troublesdu rythme, infarctus, péricardite … etc.), sans entraîner la moindre contrainte pour le malade.
Le cœur est un organe qui produit en permanence des impulsions électriques, nécessaires à sa contraction. Pour étudier le fonctionnement électrique du cœur il faudrait en principe planter desélectrodes à la surface du cœur et étudier comment les ondes se propagent d’une électrode à l’autre. Mais l’on s’est aperçu depuis longtemps qu’on obtient exactement le même en installant les électrodes auxpoignets, aux chevilles et sur la peau du thorax. Le tracé obtenu constitue l’électrocardiogramme (ECG), ce dernier est fondamental en cardiologie : il permet de poser des diagnostics précis (troublesdu rythme, infarctus, péricardite … etc.), sans entraîner la moindre contrainte pour le malade.
Le cœur est un organe qui produit en permanence des impulsions électriques, nécessaires à sa contraction. Pour étudier le fonctionnement électrique du cœur il faudrait en principe planter desélectrodes à la surface du cœur et étudier comment les ondes se propagent d’une électrode à l’autre. Mais l’on s’est aperçu depuis longtemps qu’on obtient exactement le même en installant les électrodes auxpoignets, aux chevilles et sur la peau du thorax. Le tracé obtenu constitue l’électrocardiogramme (ECG), ce dernier est fondamental en cardiologie : il permet de poser des diagnostics précis (troublesdu rythme,

en relation

  • TP physiologie ECG complet
    1383 mots | 6 pages
  • TP5 Protocole
    1614 mots | 7 pages
  • L'oscilloscope
    870 mots | 4 pages
  • Anticoagulant
    1755 mots | 8 pages
  • cardi
    4922 mots | 20 pages
  • Analyse de pratique
    628 mots | 3 pages
  • surveillance coronarographie
    918 mots | 4 pages
  • TP 3 Activité Cardiaque Et Activité Physique
    548 mots | 3 pages
  • angor et idm
    1945 mots | 8 pages
  • Demarche de soins
    799 mots | 4 pages