Trésorerie

Pages: 19 (4537 mots) Publié le: 21 octobre 2010
Préambule :

Afin d’éclaircir le concept de la trésorerie dans l’entreprise, nous expliquerons sa notion en passant par deux types d’analyse (statique et dynamique), nous parlerons en suite de l’évolution de la gestion de la trésorerie, et de la place qu’occupe le trésorier, et de ces différentes missions au sein de l’entreprise.

En plus, nous citerons les différentsproblèmes (structurelle, conjoncturelle) que l'entreprise peut rencontrer lors de son activité, puis nous montrons les différents scénarii du déficit de la trésorerie.

Nous conclurons ce chapitre en abordant la démarche prévisionnelle que le trésorier doit suivre pour anticiper le déficit et éviter les problèmes déjà citer.

Section n°1 : Présentation de la Trésorerie

On entend partrésorerie l’ensemble des comptes de disponibilités possédés par l’entreprise notamment : les comptes bancaires, trésor, postaux, caisses, chèques à encaisser, les crédits financiers conclus…etc; correspondent ainsi, à la gestion des mouvements de fonds en termes d’encaissements et décaissements dont le responsable financier et comptable doit prévoir les conditions d’équilibres afin defaire face aux actions d’exploitation et d’investissements que les dirigeants se sont fixés comme objectifs à réaliser .

Ainsi donc,
-Tout encaissement ou toute recette se traduit par une augmentation des disponibilités.
-Tout décaissement ou dépense se traduit par une diminution des disponibilités.

1-1 Définition de la trésorerie :

Selon PHILLIPE DESBIERE : « La trésoreried’une organisation est souvent définie à partir du patrimoine de celle-ci (ensemble de ces emplois et de ses ressources).On peut opposer à cette conception permettant de mesurer un stock de liquidité, une approche d’avantage centrée sur les flux, qui peuvent d’obtenir une mesure de la trésorerie à partir d’un processus dynamique d’encaissements et de décaissements de liquidités »[1].
A partirde cette définition, la notion de trésorerie peut s’entendre soit en termes de stocks (assurée par l’analyse statique par le bilan), soit en termes de flux (assurée par l’analyse dynamique par les flux).

Les stocks et les flux sont liés par la relation suivante :
Situation de trésorerie en début de période
+ encaissements pendant la période
- décaissements pendant la période
=situation de trésorerie en fin de période

1-1-1- L’analyse statique par le bilan :

La trésorerie d’une entreprise peut être déterminée par le bilan qui est la photographie de ses emplois et de ses ressources à un instant t.

La trésorerie par le haut du bilan :
La position de trésorerie se calcule à partir d’agrégats tirés par une lecture horizontale du bilan.

La relations’exprime ainsi :

La trésorerie être équilibrée ou déséquilibrer, ça dépend du montant de fonds de roulement et celui du besoin en fonds de roulement (voir schéma).

Schéma n°01 : les situations de la trésorerie

Situation équilibrée Situation déséquilibrée

Source : Stéphane Griffiths, la gestion financière, édition Chihab, 1996, p91

Lefonds de roulement (FR) :
Le fonds de roulement peut se calculer par le haut du bilan ou par le bas du bilan :
• Par le haut du bilan : il représente l'excèdent des capitaux permanents (capitaux propre et emprunts LMT) sur les immobilisations, la relation s’exprime ainsi :

Schéma n°02 : présentation du fonds de roulement par le haut de bilan

Source : Michel SION, gérer latrésorerie et la relation bancaire, Dunod, 4ème édition, page 06.
• Par le bas du bilan : il représente l’excèdent des actifs circulants sur les
dettes à court terme, la relation s’exprime ainsi :

On peut le constater schématiquement comme suit :

Schéma n°03 : présentation du fonds de roulement par le bas de bilan

ACTIF PASSIF...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • tresorerie
  • TRESORERIE
  • La trésorerie
  • la tresorerie
  • Trésorerie
  • TRESORERIE
  • Tresorerie
  • Tresorerie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !