Travail Sur La N Gritude

2005 mots 9 pages
LES MEMBRES DU GROUPE :
AMADOU LAMINE DIENG
PATRICK MALOU
Plan
I - La négritude : définition, origine et fondateurs
II-La biographie des deux principaux auteurs : Léopold Sedar Senghor et Aimé Césaire
III- Les objectifs politiques et culturels de ce mouvement
IV- « L’émotion est nègre comme la raison est hellène »
V- « Mon grand-père meurt, je dis hurrah ! »

I-La négritude : Définition origine et fondateurs
Le mouvement de la négritude naît en 1934. C’est dans le journal L’Etudiant noir, réalisé par des étudiants antillo-guyanais et africains tel qu’Aimé Césaire, Léon Gontran Damas, Léopold Sédar Senghor, Guy Tirolien et Birago Diop qu’apparaît pour la première fois le terme de Négritude.
Le journal l’Etudiant noir est une revue créée par le Sénégalais Léopold Sédar Senghor, le Martiniquais Aimé Césaire et le Guyanais Léon Gontran Damas à Paris où ils étaient alors étudiants. Il y est question de l’identité du noir. Le seul numéro de la revue est paru le 1er septembre 1934.
La négritude est un mouvement à la fois littéraire et politique, fondé à Paris par des étudiants noirs des Antilles et de l’Afrique. Les fondateurs du mouvement, Aimé Césaire, Léopold Senghor, et Léon Damas, espéraient éliminer les barrières entre les étudiants des colonies françaises. Ils s’inquiétaient non seulement de la collaboration entre les Noirs du groupe, mais aussi de l’unité de leur race. Ces inquiétudes ont inspiré la négritude.
Les fondateurs de négritude étaient en partie inspirés par leurs rencontres avec les membres de la « Harlem Renaissance », comme beaucoup d’entre eux vivaient en France pour s’échapper au racisme et à la ségrégation aux Etats-Unis. Parmi d’autres, ils ont rencontré les écrivains Langston Hughes et Richard Wright et les musiciens jazz Duke Ellington et Sidney Bechet.
La Négritude se veut universelle, un mouvement qui embrasse toutes les populations noires du monde. Or, c’est un mouvement complexe qui dénonce le colonialisme, rejette la

en relation

  • Travail Sur La N Gritude
    2012 mots | 9 pages
  • Travail Sur La N Gritude
    2012 mots | 9 pages