Travail.

3802 mots 16 pages
I) Les cellules souches.A)Des cellules particulières.
1) Des cellules peu communes. diffference-es-copie.jpg Les cellules souches existent chez l'embryon, chez le fœtus et son cordon ombilical, ou chez l'individu né qu'on qualifie alors d'adulte. Ce sont des cellules plus ou moins différenciées, c'est-à-dire qu’elles ne sont pas encore spécialisées (exemple de cellules spécialisées : cellules de l’épiderme, cellules musculaires, etc.).

Ces cellules ont trois caractéristiques principales :
-Elles peuvent se diviser pendant une période prolongée. Contrairement à certaines cellules de notre organisme qui ont une durée de vie limitée. Les cellules cutanées, c'est à dire de la peau, ne vivent par exemple en moyenne seulement deux semaines, elles vont ensuite se nécroser et être remplacées par de nouvelles cellules.
-Les cellules souches ne sont pas spécialisées, ce qui signifie qu'elles ne sont pas pressenties pour des tâches déterminées dans l'organisme comme c'est le cas pour des cellules musculaires.
-Les cellules ont la capacité de produire des cellules spécialisées par division.
2) Pourquoi les cellules souches ?

La thérapie cellulaire :

La thérapie cellulaire consiste à utiliser des cellules souches pour remplacer des tissus lésés. De nombreuses maladies résultent de la destruction d’un tissu ou d’un mauvais fonctionnement de certaines cellules. Les transplantations d’organes ou les greffes de tissu ne permettent de traiter que certains cas et la thérapie cellulaire pourrait couvrir d’autres domaines thérapeutiques.
Le plus ancien traitement utilisant des cellules souches est la transplantation de moelle osseuse. Il est utilisé depuis les années 1970 pour les maladies du sang et du système immunitaire telles que les leucémies et anémies. Un autre traitement existant est la greffe de peau, pour les grands brûlés par exemple.

Intérêt des cellules souches:

Les cellules souches présentent un grand intérêt médical car elles possèdent des

en relation

  • Travail travail travail
    1082 mots | 5 pages
  • Travail travail
    860 mots | 4 pages
  • Travail
    431 mots | 2 pages
  • Le travail
    2151 mots | 9 pages
  • Travail
    31388 mots | 126 pages
  • Le travail
    786 mots | 4 pages
  • Travail
    2393 mots | 10 pages
  • Le travail
    1906 mots | 8 pages
  • Le travail
    1078 mots | 5 pages
  • Le travail
    1475 mots | 6 pages