Un écrivain peut-il, par le moyen de ses ouvres, contribuer à l'ameiloration de la société

1284 mots 6 pages
I-Question Victor Hugo a été une figure proéminente dans l’expression de l’injustice sociale présente au XIXème siècle. On peut ressentir sa sensibilité sociale surtout à travers de ses œuvres, le plus célèbre étant Les Misérables mais aussi à travers Mélancholia. La visée commune de ces trois textes présentés est certainement d’exprimer l’injustice sociale mais ils ont aussi un objectif plus spécifique : de faire ressentir chez le lecteur la misère de la femme victime de la prostitution et de l’inégalité social. Pour exprimer ceci, Hugo utilise extensivement le registre pathétique, le registre dramatique et le registre tragique. Ces registres inspirent chez le lecteur des émotions tristes et fortes devant une situation inhumaine. On peut retrouver dans chaque texte, mais surtout dans le poème Mélancholia extrait des Contemplations, le champ lexical de l’affectivité, de la souffrance, du désespoir : « la misère », « pauvre », « faim », « décharné ». De plus on retrouve des phrases exclamatives et interrogatives, la plus part du temps rhétoriques, qui caractérisent le registre pathétique : «il faut donc qu’elle meure ! A dix-sept ans ! Grand Dieu ! Mais que faire ? ». La présence de points d’exclamations et de points d’interrogation renforce le message, une caractéristique qui appartient au registre dramatique. Aussi présent et le style elliptique. Ceci est caractériser une succession de phrases courtes évoquant la réalité par touches successives : « elle n’évite plus rien. Elle ne craint plus rien. ». Hugo par contre, renforce son message sur l’injustice sociale féminine par une illustration de la prostitution dans le deuxième extrait de Les Misérables. Il fait un parallèle entre la prostitution et l’esclavage : « on dit que l’esclavage a disparu de la civilisation européenne. C’est une erreur. Il existe toujours, mais il pèse plus que sur la femme, et il s’appelle la prostitution ». Cette phrase particulière est très puissante, avec un usage

en relation