Un homme sans mémoire peut-il être libre?

Pages: 10 (2328 mots) Publié le: 21 janvier 2013
Casanova Terminale SB
Kévin
Dissertation de philosophie

Sujet : Un homme sans mémoire peut-il être libre ?

-------------------------------------------------

La question de la liberté de l’homme a été, depuis Aristote et les débuts de la philosophie, une question inhérente à l’espèce humaine. De même, on constate que la mémoire joue un rôle surcelle-ci.

D’une part, on peut se demander comment se défini la liberté. On distinguera deux grandes définitions dans cette étude. Tout d’abord, la liberté au sens physique et juridique du terme. L’une est la caractéristique du tout objet, qu’il soit vivant ou non. Elle se défini par la possibilité d’agir sans entraves extérieures. Pour les animaux par exemple, elle consiste à faire ce que leurinstinct leur dicte : s’ils veulent dormir ils dorment, s’ils veulent manger ils mangent. Il s’agit d’une liberté conditionné, une liberté guidée par l’instinct. L’autre s’applique à l’homme doté de conscience, c'est-à-dire à l’être qui agit, pense et sent et sait qu’il est en train d’agir, penser et sentir mais dans un cadre bien défini. Dans la société où il vit, l’homme est constamment soumit àdes règles sociales implicites (les normes et modes de vie de la population) et explicites (les lois). Cette liberté consiste pour l’homme à faire ce qu’il veut dans les limites qui lui confèrent ces règles. Ces deux principes de liberté, pourtant distincts, fonctionnent de la même manière : dans les deux cas, un homme ou un animal agissent librement dans un cadre prédéfini : ils sont certes libresmais cette liberté mais cette liberté est défini par des contraintes représentées soit par les lois, soit par l’instinct animal. Comme le dit le précepte, « la liberté d’un homme s’arrête là où commence celle d’un autre ». Par exemple un homme est libre de penser ce qu’il veut de dire ce qu’il veut sans toutefois porter préjudice à son prochain (en l’insultant par exemple). Enfin on distingue undeuxième type de liberté, la liberté morale. Celle-ci s’illustre par la capacité qu’a l’homme de choisir de faire ce qu’il veut quand il veut, tout en étant conscient des conséquences de ses actes. Il s’agit indépendamment de toute influence extérieure à lui et n’est pas uniquement influencé par la société dans laquelle il vit. Il a la capacité de faire ce qu’il veut, même si cela va contre sespulsions animales (un homme peut décider d’entamer une grève de la faim) ou contre les règles qui régissent la société (un homme peut tuer un autre tout en sachant qu’il finira en prison).
D’autre part, on peut définir la mémoire comme étant le souvenir personnel d’une action passée et dont on est sûr qu’on est le sujet, le responsable. Cette définition sous entend que la mémoire s’accompagne dela conscience et donc de la raison. Dés lors, un homme sans mémoire ne peut plus vraiment être considéré comme un homme puisque celui-ci se défini comme étant le seul être conscient.
On peut d’ores-et-déjà se demander comment la mémoire peut être à la fois un vecteur de liberté et à la fois un vecteur d’aliénation.
Avant d’étudier brièvement la question de la liberté chez l’homme et si celle-ciest inhérente à lui, on se penchera d’abord sur le fait que la mémoire puisse embrigader l’homme, c’est-à-dire l’enfermer dans certains modes de vie qui font de lui un automate ou une simple reproduction personnalisée représentant la société dans laquelle il vit. Puis on montrera dans un deuxième temps que la mémoire peut être vue comme l facteur de liberté chez l’homme, c’est-à-dire ce qui faitde lui un être libre.

D’après Locke, la mémoire, si accompagnée de conscience, est une garantie d’identité. En effet, pour lui, l’identité d’un homme repose sur le fait qu’il soit conscient de ce qu’il fait mais aussi de ce qu’il a pu faire par le passé (rôle de la mémoire). Or la notion d’identité comporté avec elle celle de responsabilité et celle d’une morale propre (ensemble de valeurs,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Un homme san mémoire peut-il être libre?
  • Un homme sans passé peut-il être libre ?
  • Un peuple sans mémoire peut-il être libre?
  • Intro l’homme qui ne s’oppose pas peut-il être un homme libre ?
  • Un homme libre peut il obéir?
  • Peut-on être heureux sans être libre ?
  • Peut-on être heureux sans être libre ?
  • Peut on être homme sans être citoyen?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !