Un reporter

880 mots 4 pages
PREMIÈRE PARTIE : LE COMPTE-RENDU

Avant tout, la mission d’un reporter est de se trouver là où il se passe quelque chose d’important et en faire un compte-rendu. De plus, le voyage d’un reporter est une expérience qui lui permet de mieux comprendre le monde, son histoire, les règles qui le gouvernent et les conflits. Ainsi, « si on veut connaître l’Afrique, il faut manger et boire la même chose que les Africains ». Or, beaucoup de journalistes étrangers vivent dans des hôtels de luxe qui sont protégés par l’armée.
Entre autres, ceux qui sont intéressés à être reporter à l’étranger sont rares, car le risque de la mort reste omniprésent : « quatre-vingt-six journalistes tués en 2007, soixante en 2008, soixante-seize en 2009 ». Ce type de reportage demande un travail colossal. Elle épuise et elle exige beaucoup de dévouement et d’engagement. C’est pourquoi elle se pratique sur la base de volontaire. Les reporters sont habituellement des gens qui ont besoin de connaître le monde, qui se préoccupent des problèmes d’autrui et qui ont le désir de se trouver sur place. Il faut donc être en bonne santé, être fort mentalement et physiquement, avoir une grande curiosité du monde, avoir une connaissance des langues étrangères, être motivé, passionné, ouvert d’esprit et polyvalent.
Ensuite, un bon reporter est une personne humble et empathique : « seul un homme bon essaie de comprendre les autres, leurs intentions, leur foi, leurs intérêts, leurs difficultés, leurs tragédies ». Toutefois, il existe deux sortes de correspondants : le premier est celui qui s’appuie sur l’information présente et qui décrit l’histoire apparente. Le second explique brièvement et il essaie de trouver une logique à ce qui n’en a pas.

Or, il y a trois normes qui s’appliquent à l’écriture journalistique : elle doit être importante, responsable et sérieuse. Le problème qui s’oppose à l’écriture journalistique est qu’il faut condenser l’information générale et se conformer à

en relation

  • Report
    4992 mots | 20 pages
  • Reporte
    920 mots | 4 pages
  • report
    3324 mots | 14 pages
  • Report
    1788 mots | 8 pages
  • reporte
    525 mots | 3 pages
  • Smallbusiness report
    11351 mots | 46 pages
  • Ethic report
    3576 mots | 15 pages
  • Photo Reporter
    294 mots | 2 pages
  • Combattre le report
    4622 mots | 19 pages
  • Reporters sans frontieres
    837 mots | 4 pages