une guerre peut elle etre morale,ent justifier

Pages: 10 (2446 mots) Publié le: 5 janvier 2015
PAIX ET GUERRE
Nombre de mots : 1950

Dissertation philosophique par
The Depth

Le 15 mai 2009

1

En 2001, les États-Unis d’Amérique, avec la contribution de quelques pays
alliés, ont envahi l’Afghanistan dans le cadre leur War on Terror. Le 20 mars 2003, la
première puissance mondiale réitérait avec l’Irak, et ce, supposément pour les mêmes
raisons. Ces évènements controversés,évidemment très médiatisés, ont été la source
de nombreux débats et soulevèrent de nombreuses questions, certaines de nature
philosophique. Dans cette dissertation, c’est une question reliée qui relève de
l’éthique que nous allons aborder : « Une guerre peut-elle être moralement
justifiée? »
Traditionnellement, trois écoles de pensée ont tenté de répondre à cette
question. Les réalistes, d’uncôté, pensent que la guerre est amorale, qu’elle n’est
qu’un moyen comme un autre pour les États de faire valoir leurs intérêts et qu’il serait
futile d’essayer d’y trouver ou d’y placer des valeurs. Les pacifistes, d’un autre côté,
sont d’avis que toutes les guerres sont immorales indépendamment des circonstances.
Les théoriciens de la guerre juste, finalement, ont pour opinion qu’une guerrepeut
être juste si elle suit certaines règles1 2.
Plutôt que de prendre position pour l’une de ces théories traditionnelles dans
notre texte et de défendre notre point de vue, nous avons décidé de suivre une
démarche un peu plus inhabituelle principalement centrée sur l’idée de souveraineté.
Pour commencer, nous allons définir clairement ce que nous entendons par le terme

1

2

NADEAU,Christian. Justice et démocratie : Une introduction à la philosophie politique, Montréal,
Les Presses de l’Université de Montréal, 2007, p. 158-159
OREND, Brian. « War », Stanford Encyclopedia of Philosophy, [en ligne], 2005,
http://plato.stanford.edu/entries/war/ (Page consultée le 13 mai 2009)

2

de « guerre » dans ce texte. Ensuite, nous allons dégager ce que le concept de
souverainetéimplique pour la guerre. Finalement, nous allons tirer quelques
conclusions intéressantes et pertinentes de nos réflexions.
Tout d’abord, nous souhaitons clarifier ce que nous désignons exactement par
le concept de « guerre » puisque celui-ci peut prendre de multiples significations qui
peuvent compliquer inutilement les choses. Dans ce texte, nous entendons par
« guerre » un conflit arméentre différents pays. Nous écartons les significations
moins prosaïques du terme (par exemple, quand il est utilisé dans un contexte
économique) et nous ne porterons pas attention à son utilisation dans l’expression
« guerre civile » puisque cela nous semble constituer un cas à part. Il n’en est pas
question dans ce texte de portée générale.
Pour continuer, nous allons nous intéresser à uneidée centrale au concept
d’État-nation indépendant : la souveraineté. La souveraineté s’est vu conférer
plusieurs significations à travers l’histoire, mais son sens le plus sûr et le plus central
reste : « supreme authority within a territory3 ». Cette autorité est bien entendu entre
les mains de l’État. Ce principe a été appuyé de plusieurs manières. Nous pensons
cependant que la justificationdonnée par Hobbes, bien que plusieurs fois centenaire,
reste l’une des plus solides à ce jour. Selon la tradition hobbesienne, aussi appelée
contractualiste, pour des raisons de sécurité principalement, les individus d’un
territoire acceptent librement d’abandonner en partie leur liberté à une entité, l’État.

3

PHILPOTT, Dan. « Sovereignty », Stanford Encyclopedia of Philosophy, [enligne], 2009,
http://plato.stanford.edu/entries/sovereignty/#1 (Page consultée le 13 mai 2009)

3

Cet accord implicite avec les individus confère à l’État sa légitimité ainsi que sa
souveraineté sur le territoire4.
Si Hobbes utilisait cette justification pour faire l’apologie de la monarchie, ici,
notre position se distingue de la sienne : selon nous, un État n’est pas légitime si la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-il être justifié de mourir pour que notre sacrifice
  • La morale peut elle être désinteressée
  • La Guerre peut elle être belle
  • La guerre peut elle etre juste
  • une guerre peut-elle être moralement acceptable?
  • La morale peut-elle être source d’inspiration poétique ?
  • Le plaisir peut-il être considéré comme un principe de morale?
  • Justifier la guerre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !