une guerre peut elle etre morale,ent justifier

2446 mots 10 pages
PAIX ET GUERRE
Nombre de mots : 1950

Dissertation philosophique par
The Depth

Le 15 mai 2009

1

En 2001, les États-Unis d’Amérique, avec la contribution de quelques pays alliés, ont envahi l’Afghanistan dans le cadre leur War on Terror. Le 20 mars 2003, la première puissance mondiale réitérait avec l’Irak, et ce, supposément pour les mêmes raisons. Ces évènements controversés, évidemment très médiatisés, ont été la source de nombreux débats et soulevèrent de nombreuses questions, certaines de nature philosophique. Dans cette dissertation, c’est une question reliée qui relève de l’éthique que nous allons aborder : « Une guerre peut-elle être moralement justifiée? »
Traditionnellement, trois écoles de pensée ont tenté de répondre à cette question. Les réalistes, d’un côté, pensent que la guerre est amorale, qu’elle n’est qu’un moyen comme un autre pour les États de faire valoir leurs intérêts et qu’il serait futile d’essayer d’y trouver ou d’y placer des valeurs. Les pacifistes, d’un autre côté, sont d’avis que toutes les guerres sont immorales indépendamment des circonstances.
Les théoriciens de la guerre juste, finalement, ont pour opinion qu’une guerre peut être juste si elle suit certaines règles1 2.
Plutôt que de prendre position pour l’une de ces théories traditionnelles dans notre texte et de défendre notre point de vue, nous avons décidé de suivre une démarche un peu plus inhabituelle principalement centrée sur l’idée de souveraineté.
Pour commencer, nous allons définir clairement ce que nous entendons par le terme

1

2

NADEAU, Christian. Justice et démocratie : Une introduction à la philosophie politique, Montréal,
Les Presses de l’Université de Montréal, 2007, p. 158-159
OREND, Brian. « War », Stanford Encyclopedia of Philosophy, [en ligne], 2005, http://plato.stanford.edu/entries/war/ (Page consultée le 13 mai 2009)

2

de « guerre » dans ce texte. Ensuite, nous allons dégager ce que le concept de

en relation

  • Commentaire de guerre voltaire
    1749 mots | 7 pages
  • Homo economicus
    43744 mots | 175 pages
  • Droit
    13022 mots | 53 pages
  • Ressource humaine
    19301 mots | 78 pages
  • marketing
    2636 mots | 11 pages
  • Medée et titus andronicus
    3761 mots | 16 pages
  • Droit pénal des affairs
    81365 mots | 326 pages
  • le message
    10963 mots | 44 pages
  • LA NOUVELLE CULTURE URBAINE
    35574 mots | 143 pages
  • plan affaires
    3778 mots | 16 pages