Une journée d'ivan denissovitch

2286 mots 10 pages
Une journée d’Ivan Denissovitch, d’Alexandre Soljenitsyne
Sommaire
Introduction 1
I) Une reconstitution modèle 2
A) Une journée type 2
B) L’archétype du prisonnier 2
C) La vie du Zek 3
II) La dénonciation d’un système 3
A) L’esprit du camp 3
B) A l’est : un espoir de libération 4
C) A l’ouest : une prise de conscience 4
Conclusion 5
Bibliographie 5

Introduction

Alexandre Issaïevitch Soljenitsyne est un écrivain russe. Né en 1918, il est soldat pendant la Seconde Guerre mondiale. Il passe dès 1945, 8 ans dans un camp de travail pour une correspondance contestataire. En 1956 il enseigne les sciences physiques, mais la publication en 1962, d’une journée d’Ivan Denissovitch lui assure une renommée mondiale. Devenu un symbole de la dissidence, il est chassé par le régime et s’exile en Suisse puis aux États-Unis pour continuer son uvre littéraire. Pour celle-ci, dont la place centrale est laissée au goulag il reçoit le prix Nobel de littérature en 1970. Une journée d’Ivan Denissovitch est un roman qui raconte la longue journée d’un détenu soviétique dans un des camps de l’archipel du goulag. L’action se passe dans un camp spécial, qui est un camp de prisonniers politiques aux conditions de vie très dure. Cette journée n’est pas datée précisément, mais semble se situer au début des années 1950. Cette période correspond à l’apogée du goulag stalinien (Goulag signifie direction principale des Camps de travail). C’est le moment où il était le plus cruel et où il comptait plus de 2 millions de détenus. Nous pouvons donc nous demander dans quelle mesure, cette fiction contribue à la compréhension du système concentrationnaire soviétique.
Ce Roman est à envisager d’une part d’une reconstitution modèle de la journée d’un détenu et d’autre part comme la dénonciation d’un système.
I) Une reconstitution modèle

A) Une journée type
Soljenitsyne a vécu l’enfer du goulag. Mais avant de livrer sa propre expérience à travers un témoignage, il décide de publier

en relation

  • Une journée d'ivan denissovitch
    640 mots | 3 pages
  • une journée d'ivan denissovitch
    509 mots | 3 pages
  • La journée d’ivan denissovitch
    993 mots | 4 pages
  • Une journée d’ivan denissovitch
    351 mots | 2 pages
  • Une journée d'ivan denissovitch
    10129 mots | 41 pages
  • Analyse de "une journée d'ivan denissovitch" d'alexandre soljenitsyne
    1678 mots | 7 pages
  • journée
    1670 mots | 7 pages
  • Alexandre soljenitsyne
    6490 mots | 26 pages
  • Anthropofie
    330 mots | 2 pages
  • le travaile n'est il pas un servitude
    326 mots | 2 pages